BlackRock s'intéresse aux marchés périphériques délaissés

le
0
(NEWSManagers.com) -

A côté des marchés émergents très fréquemment évoqués que sont le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine (Bric), d'autres marchés mériteraient une attention beaucoup plus soutenue des investisseurs. C'est en tout cas le point de vue de Dan Tubbs, co-gérant du BlackRock emerging Markets Fund, qui évoque notamment l'Arabie saoudite, le Qatar et la Corée du Sud.

Ces marchés affichent souvent les mêmes caractéristiques que les Bric en termes de croissance alors que leurs valorisations sont plus intéressantes. C'est ainsi que depuis 2005, le PIB du Pérou dégage une croissance de 7% par an en moyenne, celui de l'Indonésie s'inscrit à 5,5%, alors que les Etats-Unis s'inscrivent à 1,1%, le Royaume-Uni à 0,8% et le Japon à seulement 0,05%. Même évolution pour les marchés boursiers avec des taux de croissance de 230% pour l'Egypte et de 110% pour la Corée sur la même période de cinq ans, contre des taux compris entre 8% et 11% pour les Etats-Unis, le Riyaume-Uni et le Japon.

Les Bric sont des marchés importants, mais on compte aussi 18 autres marchés émergents et 25 marchés frontières négligés par les investisseurs, avec deux moteurs structurels : la démographie et la croissance de la consommation.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant