BlackRock recrute un ancien de Swiss Re pour le poste de head of EMEA

le
0
(NEWSManagers.com) - BlackRock a annoncé hier l'arrivée, à compter du 8 avril prochain, de David Blumer au poste de head of EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), une fonction créée pour la circonstance. David Blumer travaillera aux côtés de James Charrington qui occupe, pour sa part, la fonction de chairman pour la région EMEA et se focalisera désormais sur les questions liées notamment à la réglementation et la gouvernance. Le nouveau responsable qui était précédemment chief investment officer chez Swiss Re sera chargé d'élaborer le plan stratégique de BlackRock pour la région EMEA, et d'établir des relations stratégiques entre clients et partenaires. En tant que head de la région EMEA, il représentera également BlackRock devant la Financial Services Authority (FSA) au Royaume-Uni et présidera le comité exécutif de la région EMEA. Il rejoint enfin le comité exécutif mondial de la société de gestion comme senior managing director, précise un communiqué.

Interrogé par Newsmanagers, Eric Wohleber, directeur général de BlackRock en France a insisté sur cette nomination qui doit contribuer à conforter la notion de société de croissance chère à BlackRock. " Nous avons l'ambition de grandir encore" , a insisté Eric Wohleber, " quand bien même nous occupons la place de leader mondial" . Et de rappeler que les encours mondiaux de BlackRock se sont accrus de 279 milliards de dollars en 2012 (à 3 792 milliards). En Europe, alors que le marché des ETF a enregistré une collecte de 32,7 milliards de dollars en 2012, avec 39 fournisseurs, iShares s'est octroyé une part de marché de 57%. " Il y a incontestablement " une prime aux gros" dans la gestion indicielle a analysé le directeur de BlackRock en France qui a également rappelé que depuis le début de l'année, et au niveau mondial, le schéma se répéte. " A fin février dernier, la collecte s'est élevée à 47 milliards de dollars dont iShares et Vanguard drainent 74 % de l'ensemble. " Sur la France, les encours de BlackRock se sont accrus d'un milliard d'euros en 2012 (à 14,8 milliards)" , a précisé Eric Wohleber. Une année exceptionnelle selon le dirigeant et qui aurait pu l'être plus encore si sa maison n'avait dû faire face à un rachat important dans le cadre d'un mandat indiciel.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant