BlackRock commercialise en France un newcits d'actions européennes

le
0
(NEWSManagers.com) - Le 6 août, BlackRock a lancé le BSF BlackRock European Diversified Equity Absolute Return Fund (EDEAR), compartiment de la sicav luxembourgeoise BlackRock Strategic Funds (BSF). Comme son nom l'indique, ce produit vise au moins une performance absolue (en fait, il est calibré pour 12,5 % de gain, après frais) avec une volatilité ex ante de 10 % en utilisant dans un cadre coordonné une stratégie equity market neutral héritée de BGI que l'équipe actions-gestion scientifique active européenne gère depuis 2002 et qui a généré des performances de 12,2 % pour 2008, puis de 21 % pour 2009.
Ce fonds, qui a commencé avec un amorçage de 6 millions de dollars, affiche un encours de 13 millions et vise notamment à la fois les fonds de fonds et les particuliers, explique à Newsmanagers Richard Mathieson, head of strategy Europe de l'EDEAR. Mais il n'est pas question de négliger pour autant la clientèle des gestionnaires de fortune, friands de ce genre de fonds rémunérateurs et à risque contrôlé. L'agrément de l' AMF a été obtenu le 20 août et BlackRock commence à distribuer le fonds dans notre pays.


Le produit, à liquidité journalière, est géré par Simon Weinberger (qui est responsable à Londres de portefeuilles représentant au total 20 milliards de dollars) et Rob Fisher, avec 1.500-2.000 lignes. L'exposition brute peut monter à 600 %, avec des positions longues et courtes synthétiques (CFD), mais le fonds est en exposition neutre à tout moment. Le portefeuille se subdivise en une poche grandes et petites capitalisations et une poche tactique, dite " mid-horizon" .

Les portefeuilles de grandes et petites capitalisations visent à exploiter des convictions fondamentales et de sentiment de marché sur un horizon de 3 à 6 mois, tournent entre une et deux fois par an. La stratégie " mid-horizon" , qui se concentre sur un horion de 5-20 jours, utilise l'arbitrage statistique sur les grandes capitalisations et peut tourner complètement environ dix fois par an.
Le risque est réparti de manière équipondérée entre les grandes capitalisations, les petites et le mid-horizon. L'approche quantitative est complétée d'un algorithme pour tenir compte, aussi, des coûts de transactions et optimiser le tryptique risque-performance-coût.
Pour résumer, Richard Mathieson souligne que l'EDEAR est " un produit de c?ur de portefeuille destiné à des investisseurs " buy and hold" qui recherchent une source de pur alpha" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant