BlackBerry va étendre son offre de smartphones sous Android

le
0
BlackBerry va étendre son offre de smartphones sous Android
BlackBerry va étendre son offre de smartphones sous Android

Le fabricant BlackBerry va lancer en 2016 deux nouveaux smartphones sous Android, confirmant sa bascule dans l'écosystème Android et sa volonté de sortir encore de nouveaux terminaux mobiles, malgré des ventes calamiteuses et une concurrence plus rude que jamais.John Chen, le PDG de la marque, a déclaré au quotidien The National de l'émirat d'Abou Dabi que BlackBerry allait lancer en 2016 deux nouveaux smartphones de milieu de gamme sous Android, l'un avec un clavier physique typique de la marque et l'autre entièrement tactile. Ils se positionneraient ainsi sous le Priv, un modèle haut de gamme sorti en 2015.

Pour rappel, ce premier smartphone BlackBerry sous Android est une phablette dotée à la fois d'un écran tactile de 5,4 pouces (2560x1440 pixels) et d'un clavier physique coulissant. Il dispose également d'un capteur principal de 18 mégapixels doté d'un autofocus et d'un stabilisateur d'image, capable de filmer en 4K. Le smartphone est compatible NFC et affiche une autonomie d'environ 22h en utilisation mixte. Par défaut, il comprend plusieurs applications spécialement dédiées à la sécurité des données. Comme toujours avec BlackBerry, ce smartphone s'adresse clairement aussi bien aux particuliers qu'en entreprises et est disponible pour 729 euros.

Depuis début 2014, BlackBerry autorise par ailleurs l'installation d'applications Android sur ses téléphones équipés de son propre système d'exploitation.

Avec ces nouveaux modèles à venir, BlackBerry va toutefois se heurter à une forte concurrence sur le segment des smartphones sous Android de milieu de gamme, qu'ils proviennent de chez Huawei (Honor 7), Xiaomi (Mi5) ou encore Wiko (Highway Star). Pas sûr que le "label" BlackBerry fasse à lui seul la différence.

Pour assurer ses arrières et surtout gagner de l'argent, le coeur de la stratégie de BlackBerry est désormais réorienté vers les services, notamment aux entreprises, clientes historiques de la marque. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant