BlackBerry effectue un retour aux sources pour reconquérir ses clients

le
0
BlackBerry effectue un retour aux sources pour reconquérir ses clients
BlackBerry effectue un retour aux sources pour reconquérir ses clients

Dans une lettre ouverte adressée aux utilisateurs BlackBerry, le PDG de l'entreprise, John Chen, promet qu'un nouveau téléphone, le BlackBerry Classic, ravivera leur intérêt pour la marque.Il fut un temps où les mots "BlackBerry" et "smartphone" étaient synonymes. C'était LE téléphone pour quiconque voulait rester connecté et branché. Mais c'était avant que l'iPhone ne fasse son apparition et bouleverse le paysage de l'industrie mobile.

Pour tenter de faire face à ses nouveaux concurrents, BlackBerry a commencé à imiter ce que faisaient les autres, c'est-à-dire l'écran tactile, et s'est éloigné de ce qui avait fait le succès de ses téléphones : le clavier.

Comme Chen lui-même l'admet dans cette lettre ouverte à la communauté des utilisateurs BlackBerry publiée cette semaine, "il est tentant, dans ce marché mobile qui n'a de cesse de changer et de se développer, de faire du changement une fin en soi. D''imiter ce qui est tendance, de se conformer aux standards de l'industrie et de vouloir plaire à tout le monde", écrit-il, avant d'ajouter "Mais pourquoi changer une formule qui marche?"

BlackBerry bénéficie toujours d'une large communauté d'utilisateurs, comme l'a montré la présence de Kim Kardashian à la conférence Re/Code Code/Mobile. La star de télé réalité américaine possède trois BlackBerry Bold dont le clavier est idéal pour envoyer des emails. Chen affirme qu'un retour aux sources et le lancement d'un téléphone dont le principal attrait est un clavier QWERTY sont la clé pour satisfaire les utilisateurs et faire revenir les clients.

"Nous sommes déterminés à conquérir ou reconquérir votre entreprise. Dans les prochaines semaines, BlackBerry partagera davantage de détails concernant le Classic qui devraient vous plaire", a annoncé Chen.

L'entreprise a mis en place un microsite spécial pour mesurer l'intérêt suscité par le téléphone. Il est également ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant