Black Lives Matter : les coulisses d'une photo iconique

le , mis à jour le
0
La photo de la jeune femme a été prise à Bâton-Rouge samedi 9 juillet juste avant son interpellation.
La photo de la jeune femme a été prise à Bâton-Rouge samedi 9 juillet juste avant son interpellation.

Son nom est Leshia Evans. Elle serait infirmière à New York, mais elle manifestait samedi à Bâton-Rouge, en Louisiane, à l'appel du mouvement Black Lives Matter. Le mercredi 6 juillet, Alton Sterling, un homme noir de 37 ans, a été tué par deux policiers alors qu'il était à terre. La vidéo du drame et celle de l'agonie de Philando Castile, un autre homme noir de 32 ans, abattu par les forces de l'ordre dans sa voiture, ont une nouvelle fois déclenché la colère aux États-Unis. Jusqu'à la tuerie de Dallas, où un ancien soldat, Micah Johnson, un Noir, a ouvert le feu sur les forces de l'ordre qui encadraient une manifestation contre les violences policières. Cinq agents avaient été tués.

Comme retenus par une force invisible

Ce samedi, Leshia Evans, elle, n'était pas armée. La photo la montre vêtue d'une robe qui flotte au vent et qui tient de la tunique de vestale. Elle se tient droite, les deux pieds solidement posés sur le bitume. Face à elle, deux policiers antiémeute. Sous leurs visières baissées, leur visage est blanc et ils s'apprêtent à interpeller la jeune femme. Mais comme retenus par une force invisible, ils semblent reculer et presque vaciller.

La photo a inspiré les internautes qui l'ont massivement relayée sur les réseaux sociaux et l'ont immédiatement comparée à d'autres images devenues des symboles de la puissance de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant