Black Friday : les "acheteurs de haut niveau" à l'affût du moindre rabais

le
0
Des clients affairés chez Macy's. (AFP PHOTO/Stan HONDA)
Des clients affairés chez Macy's. (AFP PHOTO/Stan HONDA)

(Relaxnews) - Compétitrice et adepte du rabais, la catégorie des "acheteurs de haut niveau", récemment identifiée par les chercheurs de l'université d'état de San Francisco, considère la visite au centre commercial comme une véritable épreuve sportive.

Différent des adeptes du marchandage, qui cherchent à faire baisser les prix par nécessité, l'acheteur compétiteur pourrait s'offrir les produits au prix fort, mais adore la sensation de faire des affaires.

Auteure principale de l'étude, à paraître dans la revue Journal of Retailing and Consumer Services, Kathleen O'Donnell explique : "Il s'agit de quelqu'un pour qui obtenir l'objet de ses désirs au rabais est une grande fierté. Il n'est pas question de dépenser le minimum mais bien d'économiser au maximum".

Ce type d'acheteur n'est pas simplement accro à la satisfaction procurée par le fait de dénicher une bonne affaire, il se prépare à partir en shopping à la manière d'une athlète qui s'entraîne en vue d'une compétition. Tout comme un marathonien qui étudierait son parcours, il étudie le plan du centre commercial et dresse un plan d'attaque en fonction du temps qui lui est imparti.

Cette catégorie d'acheteur retient dans les moindres détails les histoires de rabais qui se cache derrière le moindre vêtement de son dressing - connaissant parfois jusqu'à la date d'achat, le prix et le  pourcentage de rabais.

O'Donnell utilise le féminin car, bien que persuadée que les acheteurs masculins de ce type existent, elle n'a étudié que des femmes. Convaincue qu'il s'agit là d'un profil important pour les équipes de marketing, son équipe de chercheurs prévoit d'approfondir les recherches.

L'étude sera publiée sur support papier en 2016. Un extrait est consultable en ligne: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0969698915300965

Selon le dernier sondage de la National Retail Federation américaine (NRF), 135,8 millions d'Américains prévoient d'effectuer des achats pendant le week-end de Thanksgiving (entre le jeudi et le dimanche) et 73,5% d'entre eux le feront le vendredi, Black Friday.

Ce lendemain de Thanksgiving est désormais considéré comme le coup d'envoi des achats de Noël. De nombreuses marques proposent des produits à prix sacrifiés, en boutique ou en ligne, et ce parfois dès le soir de Thanksgiving. De longues files d'attente se forment alors. Selon ShopperTrak, Black Friday est le jour où les centres commerciaux sont les plus fréquentés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant