Bitcoin : la mise en garde des économistes

le
0
Une ferme de minage de Bitcoin à Guizhou en Chine. Selon certains économistes, la monnaie virtuelle est purement spéculative et ne repose sur aucune réalité économique.
Une ferme de minage de Bitcoin à Guizhou en Chine. Selon certains économistes, la monnaie virtuelle est purement spéculative et ne repose sur aucune réalité économique.

Après une folle semaine, au terme de laquelle le bitcoin a franchi brièvement le cap des 11 000 dollars, la crypto-monnaie traverse depuis le 29 novembre une zone d'importantes turbulences. Tout a commencé mercredi soir. Peu avant 20 heures, ce jour-là, la monnaie virtuelle dévisse brutalement. Elle perd plus de 2 000 dollars en quelques minutes pour atteindre le seuil plancher de 7 980 dollars à 20 h 30. Simple prise de bénéfice ou début de la fin ? Difficile de trancher. En effet, entre 20 h 45 et 21 h 15, plus de 700 000 transactions sont enregistrées. Le cours de cette monnaie virtuelle remonte alors : aux alentours de 10 000 dollars vers 22 heures. Avant de rechuter.

Le bitcoin joue au yoyo. Ce n'est pas la première fois que cette monnaie virtuelle connaît de sérieux soubresauts. Du 11 juin au 16 juillet dernier, le bitcoin a déjà traversé un gros trou d'air, passant de 3 018 dollars à 1 938 dollars (une baisse de 35 % de sa valeur). Du 1er au 15 septembre, au lendemain de la décision de Pékin de fermer les plateformes d'échange de bitcoin présentes sur le territoire chinois, la monnaie virtuelle s'est, là aussi, effondrée de 34 %, passant en quelques heures de 4 950 à 3 226 dollars. Le dernier choc s'est produit entre les 8 et 12 novembre quand le bitcoin est brutalement tombé de 7 458 dollars à 5 867 dollars (- 21 %) avant de repartir à la hausse.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant