Bisphénol A: ses méfaits prouvés in vitro

le
0
Une équipe française, menée par le professeur René Habert, a mis en évidence des effets néfastes sur la reproduction humaine.

Une équipe de chercheurs français a prouvé pour la première fois en laboratoire les méfaits du bisphénol A sur la reproduction masculine humaine. Ce produit, qui est très utilisé comme revêtement interne des canettes et des boîtes de conserve, est déjà interdit dans les biberons et le sera totalement pour tous les contenants alimentaires en 2015.

Une étude épidémiologique menée en Chine sur des ouvriers produisant les résines de bisphénol A avait montré que le produit avait des effets néfastes sur la reproduction. L'étude française conduite en laboratoire prouve désormais que même de très faibles doses de bisphénol A entraînent des défauts du développement des organes sexuels masculins, en inhibant la production de testostérone.

«Nous avons pu mener l'expérience à bien car nous sommes les seuls au monde capables de maintenir...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant