Bisphénol A : les autorités tirent la sonnette d'alarme

le
0
L'Agence nationale de sécurité sanitaire reconnaît les risques liés à cette substance chimique présente dans les plastiques et recommande de protéger les enfants et les femmes enceintes.

L'Anses (agence de sécurité sanitaire) lance une véritable mise en garde contre le bisphénol A. Elle a rendu public mardi matin deux rapports qui mettent en évidence «des effets sanitaires avérés chez l'animal et suspectés chez l'homme (fertilité féminine, problèmes cardio-vasculaires et diabète) même à de faibles niveaux d'exposition». Le bisphénol A est une substance chimique de synthèse qui est classée en tant que reprotoxique de catégorie 3, autrement dit «préoccupante pour la fertilité humaine».

Désormais, les experts de l'agence estiment disposer de «suffisamment d'éléments scientifiques» pour que la protection des populations sensibles que sont les nourrissons, les jeunes enfants et les femmes enceintes ou allaitantes soit clairement affichée comme une priorité.

Pour ce faire, l'agence estime qu'il faut réduire au maximum les expositions au bisphénol A au travers notamment des emballages de denrées alimentaires «qui constituent la source princ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant