Bisbilles et cafouillages entre ministres

le
0
Matignon a dû revenir sur les déclarations hâtives de plusieurs membres de l'exécutif.

Petites crispations gouvernementales et longs soupirs à Bercy. «Il n'y a pas d'intention mauvaise de la part d'Aurélie Filippetti. Mais elle a parlé de piste. Il aurait mieux valu qu'elle dise: "il faut réfléchir à la redevance et à la taxation des écrans d'ordinateurs".» Ainsi réagissait-on jeudi après-midi dans l'entourage de Jérôme Cahuzac.

Quelques heures plus tôt sur RTL, le ministre délégué au Budget avait lui-même mis les points sur les «i» et fermé la porte à un éventuel assujettissement des ordinateurs à la redevance audiovisuelle. «Le gouvernement, en tout cas le ministre du Budget, n'était pas informé, avait-il tranché. Cette suggestion n'est pas reprise par le gouvernement.»

Au même moment, le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, réagissait de façon plus prudente sur BFMTV, tentant de ménager à la fois la ministre de la Culture et celui du Budget, sur lequel il a la tutelle: «C'est un sujet qui est dans la discussion du p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant