Birmanie : un incendie attise les tensions religieuses

le
0
Bien que la police assure qu'il s'agit d'un accident, l'incendie mardi d'une école coranique de Rangoun, qui a provoqué la mort de treize enfants, tend un peu plus les relations entre bouddhistes et musulmans.

Treize enfants sont morts mardi dans l'incendie d'une école musulmane de Rangoun, provoquant l'incrédulité et la colère d'habitants du quartier après les récentes violences religieuses entre bouddhistes et musulmans. La police assure qu'il s'agit d'un accident et le gouvernement a immédiatement appelé à ne pas croire les «rumeurs» circulant déjà sur Internet.

«Selon l'enquête des policiers du quartier, le feu a été causé par un trop haut voltage dans la mosquée», a indiqué la police nationale sur sa page Facebook officielle. «Le régulateur de tension et le générateur sous l'escalier ont surchauffé et ont pris feu», a précisé de son côté Nyan Mying, membre de la Croix-Rouge sur place. Les 13 victimes, qui semblent avoir succombé à des brûlures ou à ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant