Biotechs : les valeurs françaises suivent le vent américain

le , mis à jour le
2
Tableau d'affichage du Nasdaq. (© J. Gongmin)
Tableau d'affichage du Nasdaq. (© J. Gongmin)

La purge a été brutale. L’indice Next Biotech, qui regroupe les valeurs de biotechnologies cotées à Paris, Bruxelles et Amsterdam, perdait 15% sur un mois la semaine dernière. Depuis le 25 août, les cours évoluent de nouveau en territoire positif. En Bourse, le secteur a suivi l’évolution des grands indices.

Bloc "A lire aussi"

Bien qu’évoluant dans les métiers de la santé, et sans exposition à la conjoncture chinoise, les sociétés de biotechnologies ne sont pas défensives. Au contraire, elles sont considérées comme des placements à haut risque, dont les investisseurs se séparent vite en cas de mauvais temps boursier.

Elles sont aussi fragiles financièrement, la plupart étant déficitaires. Elles sont donc vulnérables en cas de crise financière. Mais les biotechs tricolores n’ont pas amplifié la tendance baissière du marché comme ce fut le cas par le passé. Une résilience qui reflète la plus grande maturité des sociétés, dont les développements de produits sont plus avancés et les situations de trésorerie plus solides. 

Le Nasdaq Biotech, un indicateur clé

Surtout, l’indice Next Biotech a suivi la tendance des biotechs américaines, reflétée par le Nasdaq Biotech. Malgré une hausse de 330% en cinq ans et une bulle sans cesse évoquée, celui-ci semble résister. «Des deux côtés de l’Atlantique, on a

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.