Biotechs : la course au financement fait baisser les cours

le
2
En dépit de la correction, les niveaux de valorisation restent très tendus, selon beaucoup d'analystes. (© DR)
En dépit de la correction, les niveaux de valorisation restent très tendus, selon beaucoup d'analystes. (© DR)

Rude début de printemps pour les start-ups du médicament cotées à Paris. Les dix-neuf principales biotechs viennent de lâcher 18% en l'espace de quatre séances. Ce trou d'air, qui efface près de 1,3 milliard d'euros de capitalisation boursière, ramène le gain du segment à 17% depuis le début de l'année. Soit moins que le CAC 40. Il y a encore une semaine, la performance annuelle était supérieure à +43%.

Alerte sérieuse ou correction nécessaire ? Comme souvent, l'alerte est venue de Wall Street, avec un brusque décrochage de l'indice Nasdaq Biotechnology sur fond de craintes de bulle sectorielle. L'indice américain avait touché un plus-haut historique le 20 mars, à 3.902 points, s'échangeant alors plus de 420 fois les profits escomptés pour ses pensionnaires. En dépit de la correction, les niveaux de valorisation restent très tendus, selon beaucoup d'analystes.

Bloc "A lire aussi"

Les introductions se poursuivent. Après les deux introductions les plus récentes à Paris - OSE Pharma et Cerenis - l'antichambre des candidats à une place sur la cote parisienne ne désemplit pas. A l'image de Sensorion. La société cherche 10 à 15 millions d'euros auprès des investisseurs. Mais ces derniers devront avoir le c½ur bien accroché : les premières recettes ne sont pas attendues avant

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Technof le mercredi 1 avr 2015 à 08:41

    Les derniers deal avec les big pharma, opa confirment des les niveaux actuels de valorisation ne sont pas excessifs .. Le revenus cherche des lecteurs ..? j'ai même pas cliqué ..

  • acharbi1 le mercredi 1 avr 2015 à 08:36

    D'accord avec toi fififi2