Biotechs : deux actions à acheter, deux à vendre, une à conserver

le
0
La hausse des cours du secteur a incité certains intervenants à prendre des bénéfices. Le début d'une tendance ? (© DR)
La hausse des cours du secteur a incité certains intervenants à prendre des bénéfices. Le début d'une tendance ? (© DR)

Le secteur des biotech françaises se prépare-il à faire une pause ? Depuis début janvier, l'actualité a été très forte. Dans le cadre de leurs introductions en Bourse, Poxel, Bone Therapeutics et Quantum Genomics ont levé, au total 77 millions d'euros. Plus discrètement, deux autres sociétés, Nicox et Cardio 3 Biosciences ont mené des augmentations de capital réservées (non ouvertes aux particuliers) et levé respectivement 27 et 32 millions d'euros.

La quête du capital n'est d'ailleurs pas terminée, puisque deux sociétés mènent actuellement leurs entrée en Bourse : Cerenis, qui espère lever 35 millions et OSE pharma avec un objectif de 16 millions. D'autres opérations se préparent, notamment Sensorion qui a déposé son projet à l'AMF en fin de semaine dernière. En revanche, Cellnovo, société spécialisée dans les équipements d'insulinothérapie, a annoncé ce matin, le report de son projet d'introduction.

Bloc "A lire aussi"

Le succès des opérations en cours donnera une idée de l'appétit qu'il reste aux investisseurs pour le secteur biotech, après un début d'année tonitruant. Rappelons que notre indice biotech, qui agrège la performance de dix-neuf valeurs du secteur, cotées à Paris, a gagné près de 40% depuis le 1er janvier (voir graphique). Quant aux premières introductions, elles ont connu,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant