Bionersis S.A. : Résultat du 1er semestre positif

le
0

Communiqué

· Forte montée en puissance de la production : 63 000 CER au S1 2010 contre 65 000 CER annuels en 2009

· Perspectives de croissance renforcées et attractives : augmentation de + 220 % sur 10 mois des réserves de CER enregistrées par l’ONU

Forte progression du chiffre d’affaires et des résultats

Le chiffre d’affaires de Bionersis S.A. sur le premier semestre 2010 s’inscrit à 1,3 millions d’euros. Ce dernier, qui représente déjà 70 % du CA annuel 2009, ne reflète pas encore le potentiel actuel de la société qui dispose d’un gisement très important de croissance au travers de son portefeuille de projets. En effet, depuis 2007, Bionersis a investi près de 25 millions d’euros pour le développement de projets de valorisation de biogaz de décharges producteurs de CER en Amérique Latine et en Asie. Compte tenu des délais de mise en production, d’enregistrement et de vérification par l’ONU, les sites ayant contribués au chiffre d’affaires de la société sur le premier semestre 2010 ne représentent qu’environ 20 % des investissements historiques de la société. Ces premiers sites sont, pour l’essentiel, en phase de montée en puissance et ne devraient atteindre leur niveau de production optimal qu’en 2011.

Au cours du premier semestre 2010, Bionersis a pu bénéficier de la maturité de ces premiers sites permettant la production de 63 000 CER contre 65 000 CER sur l’ensemble de l’exercice 2009. La société a ainsi matérialisé les CER issus de ses sites chiliens qui ont été vendus en juin 2010 au fonds carbone européen Climate Change Investment.

Alors que le chiffre d’affaires du premier semestre n’a reflété qu’une partie de l’activité des projets de la société, les charges de ces derniers ont, pour leur part, été supportées à 100 %. Malgré cet écart et compte tenu de la gestion stricte des charges, le résultat du premier semestre s’établit déjà à 46 203 euros, soit 82 % du résultat annuel 2009.

Bionersis S.A. - Compte de résultat

(en euros)

30 juin 2010[1]

Produits d'exploitation

1 309 647

Charges d'exploitation

1 715 391

Résultat d'exploitation

-405 745

Résultat financier

451 948


[1] Données non auditées. Les données semestrielles comparatives au 30 juin 2009 ne sont pas disponibles dans la mesure où à cette date, Bionersis était cotée sur le Marché Libre et non soumise à la publication de comptes semestriels. Aucun arrêté intermédiaire n’avait alors été effectué pour Bionersis SA.

Résultat courant avant impôts

46 203

Résultat net

46 203

Faits marquants du premier semestre

Au cours du premier semestre, la société a continué à investir sur la construction et l’extension de ses différents projets en Amérique Latine et en Asie dont les mises en production contribueront progressivement à la croissance mécanique de son chiffre d’affaires.

- Acquisition d’un premier projet au Vietnam

Bionersis a finalisé au cours du premier trimestre 2010 l’acquisition du consortium en charge du traitement du biogaz de la décharge de Nam Son près de Hanoi au Vietnam. Ce projet, dont la construction a démarré en janvier 2010 pour un démarrage prévu en novembre 2010, a été enregistré par l’ONU en octobre 2010. Il devrait permettre de générer à terme jusqu’à 300 000 CER par an.

- Signature d’un premier contrat en Indonésie

Bionersis a signé un premier contrat de traitement de biogaz pour la décharge municipale de Batam dans la province de Riau Islands en Indonésie. Géré par SSET, un des principaux opérateurs de décharges du pays, le site qui restera en activité jusqu’en 2015 reçoit jusqu’à 700 tonnes de déchets par jour. Le projet, actuellement en cours d’enregistrement auprès de l’ONU, devrait permettre de générer à terme environ 50 000 CER par an.

- Enregistrement et mise en service du projet de La Duquesa en République Dominicaine (phase de test)

Bionersis a finalisé en avril 2010 l’enregistrement de son plus important projet d’Amérique Latine situé sur la décharge de La Duquesa en République Dominicaine. L’installation de récupération et destruction de méthane a été démarrée en phase de test au mois de juin 2010. Plusieurs zones sont actuellement en cours de connexion au réseau de captage de biogaz. Le projet, développé dans le cadre du partenariat avec EDF Trading, devrait permettre de générer à terme près de 250 000 CER par an.

- Mise en service du projet de Kamphaeng Saen en Thaïlande (phase de test)

Les activités de pompage du lixiviat et de test de l’installation de récupération et de destruction de biogaz sur le site de Kamphaeng Saen en Thaïlande ont démarré au mois de mai de 2010. Le projet, développé dans le cadre du partenariat avec E.ON Climate & Renewables, devrait permettre de générer à terme près de 200 000 CER par an.

Faits marquants financiers depuis le 31 décembre 2009

- Transfert du Marché Libre vers NYSE-Alternext

Le 8 mars 2010, la société a procédé au transfert de la cotation de ses titres du Marché Libre vers NYSE-Alternext. Le Transfert de Bionersis (code mnémonique : ALBRS) a été réalisé par cotation directe des 2.889.690 actions qui composaient à cette date le capital de la société.

- Augmentation de capital du 24 mars 2010

Dans le prolongement de sa cotation sur Alternext, Bionersis a finalisé le 24 mars 2010 une levée de fonds de 2,9 millions d'euros par une augmentation de capital réservée. Cette augmentation de capital, initialement prévue pour un montant de 2,5 millions d’euros, a été sursouscrite plus de cinq fois autorisant la société à exercer une clause d’extension de 15%. L’opération a conduit à l’émission de 338.235 actions nouvelles sans droit préférentiel de souscription à un prix de 8,5 euros par action.

- Partenariat E.ON Climate & Renewables

Dans le cadre de son partenariat avec E.ON Climate & Renewables pour le développement de projet de traitement de biogaz en Asie, Bionersis a reçu un financement de 4,4 millions d’euros destiné à l’acquisition et au développement du projet d’Hanoï au Vietnam.

- Emission obligataire (OBSA) et transfert de la cotation des titres sur le groupe de cotation E1 de NYSE-Alternext

La société a préparé au cours du premier semestre 2010 une émission obligataire (OBSA) dont la période de souscription s’est ouverte le 1er juillet 2010 et qui a permis à Bionersis de lever 6 millions d’euros (finalisation le 23 juillet 2010). Cette émission a été réalisée concomitamment au transfert des 3 227 925 actions constituant le capital de la société sur le groupe de cotation E1 (Sociétés ayant fait une offre au public) du marché NYSE-Alternext d’Euronext Paris. Dans le cadre de cette opération, un prospectus visé par l’AMF n°10-212 a été rédigé et est à la disposition du public sur le site internet de la société www.bionersis.com.

Une structure financière saine et solide

Après l’augmentation de capital de 2,9 millions d’euros finalisée le 24 mars 2010, les fonds propres de la société s’établissent à 17,68 millions d’euros pour une dette nette de 8,332 millions d’euros (incluant les avances clients) faisant ressortir un ratio endettement net sur fonds propres de seulement 47%, alors que la société a déjà financé 10 projets. En termes de trésorerie disponible, celle-ci s’établissait à 2 millions d’euros au 30 juin 2010 à laquelle se sont ajoutés depuis 6 millions d’euros levés le 23 juillet 2010 dans le cadre de l’émission d’OBSA.

Bionersis S.A. – Bilan social

(en euros)

30 juin 2010[1]

ACTIF

Immobilisations corporelles

17 234

Immobilisations financières

25 279 778

Total actif immobilisé

25 297 012

Actif circulant

2 686 397

Disponibilités & VMP

2 015 569

TOTAL ACTIF

29 998 978

PASSIF

Capitaux propres

17 639 076

Résultat de l'exercice

46 203

Situation nette

17 685 279

Dettes financières diverses[2]

4 984 959

Avances clients

5 363 365

Fournisseurs, dettes sociales et provision

1 965 375

TOTAL PASSIF

29 998 978


[1] Données non auditées.

[2] Au 30 juin 2010, le poste dettes financières diverses inclut un prêt-relais de 4,4 millions d’euros consenti par E.ON pour le projet de Nam Son au Vietnam. Ce prêt-relais sera converti en avance client au deuxième semestre 2010.

Des perspectives renforcées et attractives

Dans un contexte de renforcement des contraintes et d’allongement des délais imposés par l’ONU pour l’enregistrement des projets MDP et les vérifications des productions de CER, Bionersis a dû décaler la mise en production de ses projets. Malgré ces aléas, la société a plus que doublé ses réserves estimées de CER à 10 ans sur son portefeuille de projets enregistrés par l’ONU au cours du premier semestre 2010. Celles-ci s’établissaient à 6,9 millions de tonnes d’équivalent CO2 au 30 juin 2010 contre 3,2 millions au 31 décembre 2009 (+115%).

Le processus d’enregistrement s’est normalement poursuivi au deuxième semestre, avec l’enregistrement des projets de Bucaramanga en Colombie et d’Hanoi (Nam Son) au Vietnam, portant la réserve estimée de CER à 10,8 millions à fin octobre 2010, soit une progression de 220% sur 10 mois.

L’expertise de la société pour l’enregistrement et la vérification des projets MDP a permis de limiter l’impact sur les projets de Bionersis des contraintes imposées par l’ONU. Cette efficacité, qui tranche avec les problèmes rencontrés par de très nombreux développeurs de projets MDP, a conduit Bionersis à lancer au cours du deuxième semestre 2010 sa division Carbon Advisory & Services valorisant son expertise unique. A travers cette activité, la société va diversifier ses revenus et devrait également augmenter ses réserves de CER à moyen terme, sans immobiliser de capitaux, grâce à la rétribution d’un pourcentage des crédits carbone produits par les projets initiés.

Bionersis a, par ailleurs, renforcé son portefeuille de deux nouveaux projets en Asie, suite à des appels d’offres remportés début juillet sur les sites de Nontaburi (Thaïlande) et Penang (Malaisie). Ces dernières concrétisations portent à 17 le nombre de projets signés par la société.

Afin d’illustrer le fort potentiel de développement de la société et particulièrement de son chiffre d’affaires, le tableau ci-dessous présente l’évolution des projets signés au cours de l’exercice 2010.

Par ailleurs, Bionersis évolue dans l’environnement très porteur du marché carbone. Ainsi au cours du premier semestre 2010, le prix du CER a augmenté de 17% passant de 11,14 euros à 13,04 euros. La société reste confiante sur les perspectives d’évolution du prix du CER : la demande des industriels soumis à la contrainte carbone devrait mécaniquement augmenter compte tenu de la suppression progressive de l’attribution gratuite de droits à polluer en Europe et du durcissement des conditions d’attribution des CER pour certaines filières qui réduira sensiblement l’offre de CER de celles-ci.

Fort de cette bonne dynamique et de la montée en puissance de son portefeuille de projets, Bionersis va accélérer ses mises en production ce qui devrait mécaniquement améliorer son chiffre d’affaires et ses résultats de manière significative.

Bionersis est un acteur global du secteur des énergies renouvelables spécialisé dans la valorisation du biogaz de décharge. Bionersis dispose d’une forte capacité de production de crédits carbone (CERs) grâce à ses unités de captage et de destruction du méthane issu des décharges. Le modèle innovant de Bionersis est particulièrement adapté aux pays d’Amérique Latine et d’Asie et contribue à la lutte contre le réchauffement climatique. www.bionersis.com

BIONERSIS est cotée au Alternext depuis le 8 mars 2010 (FR0010294462 – ALBRS)

RELATIONS PRESSE

Agence I2D Paris - Nicolas Gourgues

Tél. : +33 (0)1 42 28 28 50

ng@i2d-paris.com

COMMUNICATION FINANCIÈRE

Aelium - J. Gacoin / S. Kennis

Tél. : +33 (0)1 44 91 52 50

skennis@aelium.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant