BioMérieux réduit sa prévision de croissance à moyen terme

le
0

PARIS (Reuters) - BioMérieux a annoncé mardi que la dégradation du contexte économique avait remis en cause les hypothèses qui sous-tendaient son plan stratégique prévoyant une croissance annuelle de ses ventes de 7 à 9% en moyenne entre 2010 et 2015.

Le spécialiste du diagnostic in vitro prévoit désormais de réaliser en 2012 une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 3 et 5% à devises constantes et périmètre d'activité comparable.

Il précise que cet objectif exclut jusqu'en juillet 2012 l'impact des acquisitions d'AES Laboratoire et d'Argene, qui pourrait représenter environ 3% de croissance supplémentaire, et qu'il s'entend hors impact de la cession de Dima Diagnostika.

Anticipant des impacts négatifs de change, BioMérieux cible un résultat opérationnel courant compris entre 255 et 270 millions d'euros cette année.

En 2011, le bénéfice net de BioMérieux a crû d'à peine 0,3% à 161 millions d'euros, son résultat opérationnel courant de 1,6% à 258 millions et son chiffre d'affaires s'est élevé à 1.427 millions. Il reflète une croissance de 6,5% à devises constantes, dont une progression de 4,1 %, à devises constantes et périmètre d'activité comparable.

BioMérieux compte verser au titre de l'exercice passé, un dividende inchangé de 0,98 euro par action.

Noëlle Mennella, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant