Biomérieux : passation de pouvoir en douceur

le
0

(lerevenu.com) - C'est la fin d'une régence de vingt ans. La direction générale de Biomérieux, société fondée en'68 par Alain Mérieux, va revenir dans les mains de la famille lyonnaise. Alexandre Mérieux, benjamin et seul survivant des trois fils d'Alain, est nommé à 40 ans à la tête du septième acteur mondial du diagnostic in vitro. Cette nomination arrive plus tôt que ne l'attendaient les investisseurs. Le départ de Thierry Bernard, directeur commercial, responsable des relations investisseurs et pilier du comité de direction, a pu accélérer les choses. Mais la perspective d'une succession était bien anticipée depuis l'arrivée de Jean-Luc Bélingard comme PDG, en 2011.

Biomérieux a publié un chiffre d'affaires en croissance de 3,4% pour le premier trimestre. Une fois déduit l'impact négatif des taux de change et ajouté celui, positif, des acquisitions, la croissance interne atteint 4,1%, en ligne avec les indications des dirigeants. L'activité accélère en Europe du Sud et se stabilise en France, deux signaux encourageants, tant le déclin de ces marchés avait pesé sur les comptes ces cinq dernières années. 

En revanche, la société a lancé une alerte, discrète, en signalant qu'un contrat signé entre Biofire et l'armée américaine, d'une valeur de 240 millions de dollars, avait été suspendu sur décision de justice à la demande

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant