bioMérieux ne tiendra pas toutes ses promesses

le
0
La persistance de la dégradation de la conjocnture dans la santé en Europe et en Amérique du nord contraint le groupe à prévoir une croisance plus faible (4,5% au lieu de 6% envisagé). Le titre a perdu un large terrain en Bourse.

Le groupe BIOMERIEUX a annoncé vendredi qu'il abaissait à 4,5% son objectif de croissance annuelle organique de ses ventes (contre 6% auparavant), à cause de la «persistance de la dégradation de la conjoncture» dans la santé en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord.

Le groupe a en revanche confirmé son objectif annuel d'une marge opérationnelle courante comprise entre 17 et 18%, à taux de change constants.

«En Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord, la conjoncture dans le domaine de la santé a continué de se dégrader», commente le directeur général Stéphane Bancel, cité dans un communiqué.

Au troisième trimestre, bioMérieux a enregistré un chiffre d'affaires de 333 millions d'euros, en hausse de 8,9%. Mais à périmètre et changes constants, la croissance des ventes ressort à 1,1% seulement. En Europe, Moyen-Orient et Afrique, la croissance des ventes du groupe a atteint sur cette période 3,7%, une hausse limitée à 0,9% à devises et périmètres cons

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant