bioMérieux: les ventes US continuent de tirer le CA.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre s'envole de près de 4% après l'annonce d'un chiffre d'affaires de 1 001 millions d'euros au 30 juin 2016 contre 933 millions d'euros au 30 juin 2015, soit une hausse à données publiées de 7,2%. La valeur est en tête cet après-midi du SBF120.

Bryan Garnier a réaffirmé aujourd'hui sa recommandation 'achat' et son objectif de 122 euros sur la valeur suite à la publication des chiffres du 1er semestre.

Le broker souligne qu'à 10,9%, la croissance des ventes à taux de changes constants a dépassé de 160 points de base les attentes et que les ventes en Amérique du Nord continuent de tirer le chiffre d'affaires, soutenues par FilmArray et VIDAS BRAHMS.

'A noter que bioMérieux sécurise sa part de marché pour le dernier instrument avant une concurrence accentuée au second semestre', poursuit l'intermédiaire financier.

Bryan Garnier ajoute que la croissance en Asie Pacifique demeure ferme et pourrait entrainer des révisions à la hausse. 'L'objectif d'une croissance entre 6 et 8% à taux de changes constants pour l'année parait plus qu'atteignable', juge le broker.

Il prévient toutefois qu'une bonne série de résultats et un potentiel de hausse limité sur les chiffres du consensus pourraient nourrir des prises de profits au-dessus de 120 euros.

Portzamparc a renouvelé également ce matin son conseil 'renforcer' sur la valeur, assorti d'un objectif de cours de 128 euros. Les chiffres publiés sont conformes aux prévisions du bureau d'études.

'La progression des ventes de Biofire est toujours aussi soutenue au premier semestre puisque cette activité a contribué à hauteur de 4,5% à la croissance organique pour la partie clinique et +1% pour la partie défense', relaie Portzamparc.

Par zones géographiques, l'activité a été particulièrement soutenue en Amérique du Nord (+20,6% à 355,4 millions d'euros au premier semestre), tandis que l'Asie, tirée notamment par la Chine, a confirmé son retour à la croissance.

'Le seul bémol concerne l'Europe, avec une dynamique toujours réduite (+2,1% de c.i. dont +1,7% au T2)', tempère l'intermédiaire, qui évoque 'un contexte toujours mitigé avec un recul des ventes en Europe du Nord sur un effet de base défavorable ainsi qu'en Europe de l'Est'.

Pour autant, Portzamparc a indiqué qu'il devrait revoir ses prévisions de croissance des ventes sur l'exercice, lui qui tablait jusqu'ici sur une augmentation de 7,4% en organique.

Le management n'a, lui, pas précisé de guidances pour l'exercice et se prononcera le 31 août lors de la publication de ses résultats semestriels complets.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant