BIOMERIEUX : des charges pèsent sur le bénéfice annuel, les ventes bondissent de 7,1% en organique

le
0

(AOF) - bioMerieux a fait état pour 2015 d'un bénéfice net en baisse de 18,5% à 110 millions d'euros affecté par la charge non-récurrente de 32 millions d’euros après impôts comptabilisée au titre de bioTheranostics (les conditions d’entrée d’investisseurs privés au capital de bioTheranostics ont conduit bioMérieux à comptabiliser sur l’exercice 2015 une perte de valeur non récurrente des actifs). Hors cette charge exceptionnelle, le résultat net aurait été de 142 millions d’euros, il était de 136 millions d’euros au 31 décembre 2014.

Le résultat opérationnel courant contributif (c'est à dire hors éléments non récurrents relatifs à l'acquisition et l'intégration de BioFire, et écritures comptables liées à l'affectation de son coût d'acquisition) du spécialiste du diagnostic in vitro est ressorti en hausse de 14,6% à 260 millions d'euros.

A fin décembre 2015, la marge brute atteint 989,2 millions d'euros, soit 50,3 % du chiffre d'affaires, en amélioration par rapport aux 49,7 % constatés à fin décembre 2014. Elle comprend 53 millions d'euros d'effets de change positifs par rapport à l'exercice précédent. La hausse du taux de marge brute provient notamment de la maîtrise des coûts de matières premières, du service après-vente et d'amortissement de la base installée.

Enfin, le chiffre d'affaires annuel de bioMérieux a progressé de 15,7% à 1,96 milliard d'euros, bénéficiant notamment d'effets de change favorables atteignant 136 millions d'euros (dont 108 millions d'euros dus au seul dollar américain). À taux de change et périmètre constants, la croissance d'une année sur l'autre a dépassé l'objectif fixé et s'établit à 7,1 %, bénéficiant notamment d'une accélération d'environ 300 points de base liée à la dynamique des ventes de FilmArray.

bioMérieux a enfin proposé le versement d'un dividende de 1 euro par action, inchangé par rapport au dividende versé en 2015. Le montant qui sera distribué le 9 juin 2016 devrait ainsi s'élever à 39,5 millions d'euros. 

En termes de perspectives, le groupe se fixe comme objectif une croissance organique de son activité comprise entre 6% et 8% pour l'année 2016, à taux de change et périmètre constants, et dans l'hypothèse d'une épidémie saisonnière de grippe d'intensité moyenne. Alors que la grippe saisonnière avait été forte au cours des 3 premiers mois de 2015, la société anticipe que l'épidémie de grippe plus faible au 1er trimestre de l'année 2016 pourrait peser sur son taux de croissance d'un trimestre sur l'autre.

Le résultat opérationnel courant contributif est attendu de son côté entre 265 et 290 millions d'euros. Cet objectif intègre les initiatives menées par bioMérieux pour améliorer son organisation, comme par exemple la réorganisation de la chaîne logistique, afin d'améliorer plus encore sa performance opérationnelle.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant