Biographie diffamatoire sur Wikipédia: condamnation d'un ex-pigiste de France 24

le
0
Biographie diffamatoire sur Wikipédia: condamnation d'un ex-pigiste de France 24
Biographie diffamatoire sur Wikipédia: condamnation d'un ex-pigiste de France 24

La cour d'appel de Paris a condamné à un euro de dommages et intérêts un ex-journaliste pigiste de France 24, poursuivi pour "diffamation" par un chef de service de la chaîne dont il avait modifié la fiche Wikipédia.Le prévenu avait ajouté, en mai et juin 2012, à la biographie Wikipédia d'un chef de service multimédia de RFI-France 24, une note rappelant une faute professionnelle reconnue par l'intéressé et deux textes le présentant comme l'auteur d'un acte de censure, qui se fondaient notamment sur un tract syndical.Le tribunal a estimé que l'ex-journaliste avait "porté atteinte à l'honneur" de son supérieur en rappelant la faute professionnelle de ce dernier qui s'en était pourtant excusé. "Au regard de la rigueur attendue" d'un journaliste et "en l'absence d'enquête sérieuse", la cour d'appel a jugé que le pigiste avait commis une faute "grossière". Il lui a enjoint en outre de verser 3.000 euros au titre des frais de justice au plaignant. "C'est la fin de la liberté d'expression. Comment condamner quelqu'un pour avoir parlé d'un fait reconnu ?", a réagi Me Vincent Toledano, avocat de l'ex-journaliste de France 24. Le pigiste avait, sur cette biographie en ligne, également dénoncé un acte "de censure" après le retrait d'un article consacré à l'éventuel financement par le régime libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007. En première instance, les juges, au pénal, l'avaient relaxé, estimant que l'emploi du terme "censure" constituait, certes "une appréciation subjective critique", mais trop imprécise pour être diffamatoire. Pour sa défense, le prévenu qui s'était présenté au premier procès comme auteur et réalisateur indépendant, avait affirmé avoir eu pour seul objectif de "défendre la charte de Wikipédia" qui ne souhaite pas voir publier "des biographies hagiographiques" mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant