Bioéthique : pratiques diverses en Europe

le
0
Des «boîtes à bébé» allemandes au suicide assisté suisse, tour d'horizon des lois de nos voisins européens.

Les «boîtes à bébé» en Allemagne

Outre-Rhin, il existe une petite centaine de babyklappe qui permettent aux mères d'abandonner un bébé non désiré discrètement. Accolées à des hôpitaux, elles sont chauffées pour protéger le bébé et munies d'une alarme pour alerter le personnel hospitalier. Cette pratique empêche les enfants d'accéder à leurs origines, soulignent ses détracteurs. Les boîtes à bébé permettent de réduire le nombre d'infanticides dans un pays où l'accouchement sous X n'est pas légal, selon ses défenseurs. L'année dernière, le conseil d'éthique allemand a proposé la création d'un accouchement «confidentiel», pour que les enfants abandonnés aient accès à leurs origines à l'âge de 16 ans.

Les mères porteuses en Grèce

Certains de nos voisins comme la Grande-Bretagne autorisent le recours aux mères porteuses. En Grèce, la gestation pour autrui est légale depuis une loi de 2002, complétée en 2005. La maternité de substituti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant