BIOALLIANCE PHARMA : BioAlliance Pharma : Résultats financiers 2006. Démarrage d'un troisième programme clinique de Phase III (aciclovir Lauriad(R))

le
0

Paris, le 1er mars 2007 - BioAlliance Pharma SA (Eurolist : BIO), « specialty pharma » spécialisée dans les problématiques de résistance aux médicaments ciblant le cancer, le VIH ainsi que les maladies opportunistes liées à ces pathologies, annonce aujourd'hui ses résultats financiers consolidés pour l'exercice clos au 31 décembre 2006 ainsi que le démarrage d'un troisième essai clinique de Phase III.

1. Exercice 2006

Chiffres clés 2006 (Normes IFRS)

en milliers d'euros Exercice
clos au 31/12/06
Exercice
clos au 31/12/05
Chiffre d'affaires 460 0
Résultat opérationnel courant - 13 638 - 6 361
Résultat financier 473 - 921
Résultat net part du groupe - 13 165 - 7 688
Résultat net par action (en euros) - 1,52 -0,93
 
Trésorerie fin d'année 17 573 29 114
 
Capitaux propres 18 974 29 564
Nota : le chiffre d'affaires 2005 est présenté selon les mêmes principes qu'en 2006.
Le chiffre d'affaires 2005 publié trimestriellement correspondait aux comptes sociaux de BioAlliance Pharma SA.

Fait marquants 2006

La société a franchi des étapes décisives dans le développement de son portefeuille produit :
- obtention en France de l'AMM du Loramyc® et constitution de l'équipe Marketing/ Vente qui en assure le pré-lancement,
- démarrage de deux études cliniques pivot de phase III, l'une pour Loramyc® aux Etats-Unis et l'autre pour doxorubicine Transdrug® dans le cancer primitif du foie en Europe, avec le statut de « médicament orphelin »,
- soumission du protocole de l'étude clinique de phase III concernant aciclovir Lauriad® dans l'herpès labial,
- poursuite des programmes sur de Nouvelles Entités Chimiques dans les domaines du cancer et du VIH en partenariat étroit avec des organismes de recherche français. Ces programmes sont à un stade pré-clinique de développement. 
Ces développements permettront la consolidation d'un portefeuille de produits robuste à haute valeur ajoutée.
 « 2006 a été une année importante pour le développement de notre société », déclare Dominique Costantini, Présidente du Directoire de BioAlliance Pharma. « Nous avons vécu une année de transformation avec la création d'une organisation de marketing et ventes. Avec la mise sur le marché du Loramyc®, la société prévoit en 2007 ses premiers revenus issus des ventes directes ou d'accords de partenariat.  BioAlliance Pharma se positionne ainsi véritablement comme une « specialty pharma » ayant à la fois une activité de développement et de commercialisation sur des marchés de niche touchant des maladies sévères et principalement suivies par des spécialistes ». 

Commentaires sur les comptes

Au titre de l'exercice clos au 31 décembre 2006, BioAlliance Pharma présente pour la première fois des comptes consolidés établis selon les normes IFRS. Le périmètre de consolidation inclut la filiale d'exploitation Laboratoires BioAlliance Pharma (SAS), détenue à 100% et créée en avril 2006 pour assurer la commercialisation des produits de BioAlliance.

La Société a réalisé un chiffre d'affaires d'un montant de 460 milliers d'euros, correspondant à des prestations de service de R&D facturées à la société Eurofins-VirAlliance.

Le résultat d'exploitation est déficitaire et ressort pour l'exercice à - 13 638 milliers d'euros. Cette perte s'explique principalement par les éléments suivants :

  • des achats et charges externes incluant pour l'essentiel des prestations et honoraires engagés dans le cadre du développement des essais précliniques et cliniques pour un montant de 7 939 milliers d'euros. Ce montant inclut en particulier les dépenses relatives à la fabrication des composés.
  • des charges de personnel pour un montant de 5 535 milliers d'euros.

Le résultat financier est un montant positif de 473 milliers d'euros, représentant pour l'essentiel la rémunération des placements de trésorerie du groupe.
En l'absence d'autres produits et charges, le résultat net est une perte de 13 165 milliers d'euros.

La trésorerie disponible fin 2006 s'élève à 17 573 milliers d'euros contre 29 114 l'année précédente.

2. Début de l'exercice 2007

Démarrage de l'essai clinique de Phase III pour aciclovir Lauriad au plan international

BioAlliance Pharma annonce ce jour avoir obtenu l'autorisation de démarrer son essai clinique de Phase III pour aciclovir Lauriad® dans l'herpès labial, de la part des agences réglementaires en Australie, en France et en République Tchèque. Cet essai prévoit le recrutement de 634 patients atteints d'herpès labial récurrent et comparera aciclovir Lauriad® au placebo avec, comme critère principal, le suivi de la cicatrisation des lésions. Il sera conduit dans une quarantaine de centres dans 6 pays. Les résultats sont attendus à un horizon de 24 mois.

Dominique Costantini déclare : « l'intérêt d'aciclovir Lauriad® est d'atteindre rapidement de très hautes concentrations de principe actif au site de l'infection et de les maintenir durablement. La technologie de délivrance est celle d'un comprimé gingival muco-adhésif déjà utilisée pour Loramyc® et dont la tolérance a donc été déjà explorée. Cet essai pivot permettra de vérifier que ce concept de haute concentration précoce permet de traiter efficacement la maladie herpétique avec l'application d'un seul comprimé ».

Si les résultats confirment l'efficacité de ce traitement, BioAlliance Pharma projette un enregistrement de ce produit en 2009, sous réserve d'exigences supplémentaires de la part des autorités réglementaires.

Accroissement de la liquidité

Le 31 janvier 2007, la Société a élargi son actionnariat à l'occasion d'un placement privé, ayant permis le reclassement de 970 000 actions à 12 euros, représentant 11,2 % du capital. Les actions cédées provenaient de certains investisseurs historiques, notamment de fonds de capital-risque ayant accompagné la société tout au long de son développement. A l'occasion de cette opération, le flottant a été porté à plus de 40 % du capital, ce qui devrait favoriser la liquidité du titre.

3. Perspectives 2007

  • Poursuite et conclusion de l'essai de Phase III sur Loramyc® aux USA.
  • Montée en puissance de l'essai de Phase II/III sur doxorubicine Transdrug®.
  • Démarrage et montée en puissance de l'essai de Phase III sur aciclovir Lauriad®.

La société prévoit de concrétiser un accord de partenariat en Europe en vue de la commercialisation du Loramyc® sur ce territoire dès l'obtention des AMM nationales, à l'issue de la procédure communautaire de reconnaissance mutuelle. Cette procédure est en cours et un lancement du produit en Europe est prévu en 2008.

Un accord de partenariat est également prévu pour le même produit sur le territoire américain. Le lancement est planifié pour 2009 après la conclusion de l'essai clinique de Phase trois en 2007 et un enregistrement auprès de la FDA qui devrait intervenir en 2008.

La société prévoit de sélectionner  un candidat parmi ses trois programmes de recherche sur les Nouvelles Entités Chimiques, qui pourra faire l'objet d'un essai clinique de Phase I en 2008.


A propos de BioAlliance Pharma
BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris : BIO) est une société émergente de « specialty pharma » qui développe des thérapeutiques destinées à maîtriser la résistance aux médicaments et ciblant le cancer, le VIH, ainsi que les maladies infectieuses et opportunistes. La « specialty pharma » désigne une activité de développement et de commercialisation de médicaments destinés à des spécialistes et concernant des populations sélectionnées. Ce modèle économique, contrairement aux « big pharma » qui ciblent la médecine générale, offre des développements de produits plus rapides, des coûts de R&D moins élevés, des équipes de ventes volontairement restreintes et donc des marges plus importantes et une croissance rapide.

La société développe trois gammes de produits autour, d'une part, de la technologie muco-adhésive Lauriad® qui permet une libération précoce et prolongée des agents thérapeutiques au site de la maladie, d'autre part, de la technologie nanoparticulaire Transdrug® spécialement conçue pour le ciblage intracellulaire et enfin de son programme de nouvelles entités chimiques (New Chemical Entities ou NCE) destinées au marché de l'oncologie et du VIH.
Deux essais cliniques de Phase III pour le traitement de la candidose oropharyngée chez des patients atteints de cancer ou infectés par le VIH ont été réalisés en Europe pour le Loramyc® (miconazole Lauriad®), comprimé gingival muco-adhésif de 50 mg. En octobre 2006, BioAlliance a obtenu une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France pour ce produit. Un essai pivot de Phase III est en cours aux Etats-Unis pour la même indication. Par ailleurs, pour un second produit, l'aciclovir Lauriad®, destiné au traitement de l'herpès labial, la société a soumis aux autorités le protocole de phase III dans 6 pays et a obtenu l'accord des agences en Australie, France et République Tchèque en février 2007. Un essai clinique de Phase II/III concernant le produit doxorubicine Transdrug®  a démarré en décembre 2006 en Europe pour le traitement du cancer primitif du foie (hépatocarcinome ou HCC). Ce produit a obtenu le statut de médicament orphelin auprès de l'EMEA et de la FDA.

Avertissement
Le présent communiqué contient de manière implicite ou expresse certaines déclarations prospectives relatives à BioAlliance Pharma SA et à son activité. Ces déclarations dépendent de certains risques connus ou non, d'incertitudes, ainsi que d'autres facteurs, qui pourraient conduire à ce que les résultats réels, les conditions financières, les performances ou réalisations de BioAlliance Pharma SA diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives. BioAlliance émet ce communiqué à la présente date et ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives qui y sont contenues, que ce soit par suite de nouvelles informations, événements futurs ou autres.
Pour une description des risques et incertitudes de nature à entraîner une différence entre les résultats réels, les conditions financières, les performances ou les réalisations de BioAlliance Pharma SA et ceux contenus dans les déclarations prospectives, veuillez vous référer à la section « Facteurs de Risque » du document de référence approuvé par l'Autorité des marchés financiers, l'AMF, le 28 avril 2006 sous le numéro R. 06-042, qui est disponible sur les sites Internet de l'AMF http://www.amf-france.org et de la Société http://www.bioalliancepharma.com.

Pour plus d'informations, visitez le site de BioAlliance Pharma à www.BioAlliancepharma.com


BioAlliance Pharma SA
Dominique COSTANTINI 
President and CEO 
Tel : +33 1 45 58 76 01
dominique.costantini@bioalliancepharma.com  
  Nicolas FELLMANN
Directeur Financier
Tel : +33 1 45 58 71 00
nicolas.fellmann@bioalliancepharma.com
ACTUS
Agnès GILBERT  
Tel : +33 1 53 67 36 33 
agilbert@actus.fr  
  Nicole ROFFÉ
Tel : +33 1 53 67 35 74
nroffe@actus.fr
Andrew Lloyd & Associates
Gilles PETITOT
Tel : +33 1 56 54 07 07
gilles@ala.com  
  Juliette DOS SANTOS
Tel : +33 1 56 54 07 04
juliette@ala.com
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant