Bill Gates se cache-t-il derrière la campagne anti-Google ?

le , mis à jour le
0
Selon SiliconBeat, l'organisation CfA qui publie des études critiques sur le géant d'Internet serait cofinancée par la fondation du patron de Microsoft. 
Selon SiliconBeat, l'organisation CfA qui publie des études critiques sur le géant d'Internet serait cofinancée par la fondation du patron de Microsoft. 

Le but affiché de Campaign for Accountability (CfA), un organisme à but non lucratif, est de révéler le lobbying exercé par Google sur les politiques fédérales américaines. Le 19 juillet, l'organisation a publié un rapport démontrant que les chercheurs sponsorisés par le géant d'Internet influençaient discrètement les hommes politiques, en participant à de nombreux colloques majeurs concernant le secteur numérique. Le tout en omettant de parler de leur lien avec le moteur de recherche. Comme le rapporte Rue89, SiliconBeat, le blog de Mercury News, s'est interrogé sur les origines du financement de CfA, chantre de la transparence.

Microsoft et HP

SiliconBeat a alors commencé ses recherches de façon classique en interrogeant le directeur adjoint de CfA, Daniel Stevens, qui a refusé de dévoiler les noms de ses généreux donateurs. Cherchant à savoir si les financeurs étaient des concurrents de Google, le site a alors fait un don à l'organisme afin d'obtenir le nom des sociétés donatrices. Les journalistes ont découvert que CfA fait partie d'un groupe d'intérêt public nommé New Venture Fund (NVF), qui est à la tête de 162 millions d'euros de dons pour l'année 2014.

Un groupe, soutenu financièrement par la fondation de Bill et Melinda Gates. Entre 2014 et 2016, le NVF a reçu de sa part près de 85 millions d'euros. Mais le fondateur de Microsoft n'est pas le seul donateur qui souhaite...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant