Bill de Blasio prête serment comme nouveau maire de New York

le
0
BILL DE BLASIO PRÊTE SERMENT COMME MAIRE DE NEW YORK
BILL DE BLASIO PRÊTE SERMENT COMME MAIRE DE NEW YORK

NEW YORK (Reuters) - Largement élu en novembre dernier, le démocrate Bill de Blasio a prêté serment mercredi comme nouveau maire de New York lors d'une cérémonie à son domicile peu après minuit.

Membre de l'aile gauche du parti de Barack Obama et auteur d'une campagne électorale axée sur la réduction des inégalités, il succède à l'indépendant Michael Bloomberg, qui dirigeait la ville la plus peuplée des Etats-Unis depuis douze ans.

La cérémonie formelle d'investiture de Bill de Blasio doit avoir lieu à midi (18h00 heure française) au City Hall, où l'ancien président Bill Clinton lui fera prêter serment sur une Bible ayant appartenu à Franklin Delano Roosevelt.

Michael Bloomberg, qui a dirigé la ville pendant les attentats du 11 septembre 2001 et la crise financière de 2008, est crédité d'avoir rendu New York plus sûre, plus verte et plus agréable à vivre, mais on lui reproche aussi d'y avoir creusé le fossé entre riches et pauvres.

Ce milliardaire, fondateur de l'agence d'informations financières du même nom, prévoit de prendre deux semaines de vacances à Hawaï avant de se concentrer sur sa fondation caritative et de poursuivre des actions en faveur du contrôle des armes ou de la lutte contre le réchauffement climatique.

Lors de sa campagne, Bill de Blasio s'est présenté comme un anti-Bloomberg, déplorant le creusement des inégalités même si New York a perdu la réputation de ville dangereuse qu'elle traînait dans les années 1970 et 1980.

Fort d'une victoire éclatante à l'élection de novembre dernier, avec plus de 70% des voix, Bill de Blasio s'est engagé à s'attaquer aux écarts de ressources qui obligent aujourd'hui les habitants des classes moyennes à lutter pour se payer des services de base comme le logement ou les transports.

Au cours de la dernière décennie, les loyers ont augmenté de 44% à New York et le coût de la Metro Card mensuelle de 60%.

Bill de Blasio a également promis d'améliorer les relations entre police et habitants des quartiers afin de poursuivre la diminution historique de la criminalité enregistrée par la ville et de se battre contre la fermeture des dispensaires.

L'une de ses priorités est également de trouver un nouvel accord salarial avec les employés de la ville.

De Blasio a entamé sa carrière dans l'administration sous la houlette de David Dinkins, premier maire noir de la ville - et dernier démocrate avant lui - élu en 1986. En 2000, il a dirigé la campagne d'Hillary Clinton pour le poste de sénatrice dans l'Etat de New York.

Il a effectué deux mandats au conseil municipal de New York et a été élu il y a quatre ans "public advocate" - l'équivalent d'un défenseur des droits -, un poste doté d'un gros budget et généralement considéré comme un tremplin pour la mairie.

Edith Honan; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant