Bilbao largué par MSN

le
0
Bilbao largué par MSN
Bilbao largué par MSN

Il fallait le faire, c'est mission accomplie. Grâce à sa victoire à Bilbao (5-2), le FC Barcelone enchaîne un neuvième succès toutes compétitions confondues et vient coller aux basques du Real Madrid. La Liga est plus que jamais indécise.


Athletic B. - Barca
(2-5)

M. Rico (59'), A. Aduriz (66') pour Athletic Bilbao , L. Messi (15'), L. Suárez (26'), L. Messi (62'), Neymar (64'), Pedro (86') pour FC Barcelone.


26ème minute de jeu sur le tableau d'affichage du nouveau San Mamés. Barcelone mène déjà au score grâce au vingt-troisième but de Lionel Messi sur coup franc. Voir l'Argentin marquer, c'est devenu habituel. Un peu comme voir Luis Suarez rater une occasion selon certains de ses détracteurs. El Pistolero vient d'ailleurs d'en rater une autre cinq minutes auparavant. Seul devant le but, il cadre sa tête mais voit Gorka Iraizoz réaliser une énorme parade main droite. Le regard de l'Uruguayen peut sembler vide, il est en réalité déjà porté sur la suite des évènements. Elément essentiel du collectif culé en contre, Suarez se trouve une nouvelle fois à l'origine d'une passe en profondeur pour Messi. Lucide, le patron offensif crochète et voit son pote Luis arrivé lancé, mieux placé. Passe, frappe directe limpide, but. 2-0. Suarez vient de tuer le suspense et de fermer des bouches. Celles qui lui décrivaient un blocage psychologique. Celles qui le disaient malheureux. Mais non. Luis passe, Luis attaque, Luis marque, Luis sourit. Merci pour lui.
La patte de Messi
C'était le 4 janvier 2015. Dans le volcan du Mestalla, le Real Madrid voyait son incroyable série de 22 victoires prendre fin à Valence. Quelques heures plus tard, Luis Enrique avait la possibilité de reprendre le contrôle de la Liga à San Sebastian. Mais de façon surprenante, le coach se passe de Messi et Neymar au coup d'envoi. On connaît la suite : une défaite contre la Real Socidad made in Moyes et une probable dispute entre La Pulga et son entraîneur. Cette fois-ci, le Barça a une nouvelle opportunité au Pays Basque après le derby madrilène où la Maison Blanche a sombré. Cette fois-ci, Lucho ne se prive pas de son trio MSN et se lance à la poursuite du cavalier blanc en pleine sieste. Pour mener à bien sa quête, le Barça va devoir s'imposer contre l'Athletic...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant