Bilan mitigé après un an de lutte contre les déserts médicaux

le
0

Marisol Touraine veut diviser par deux le nombre de Français qui vivent à plus de trente minutes des urgences.

Après un an de bataille, les déserts médicaux reculent lentement. Du moins à en croire le bilan d'étape qu'a présenté lundi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en Saône-et-Loire. Elle s'est fixé à cette occasion un nouvel objectif pour 2014: «L'accès aux soins urgents en moins de trente minutes sera une réalité en 2014 pour un million de personnes en plus.»

Pour diviser par deux la population éloignée des urgences, Marisol Touraine compte porter de 150 en 2012 à 650 en 2014 le nombre de médecins correspondants du Samu. Pour y parvenir, encore faudra-t-il garantir une rémunération conséquente à ces généralistes spécialement formés et équipés, ce qui n'est pas à ce jour acquis, regrettent les syndicats de médecins.

Surtout, il faut attirer davantage de jeunes médecins dans les régions délaissées. L'augmentation du nombre de stages en ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant