Bilan des trois ans à l'Elysée : Hollande à l'assaut de la gauche branchée

le
5
Bilan des trois ans à l'Elysée : Hollande à l'assaut de la gauche branchée
Bilan des trois ans à l'Elysée : Hollande à l'assaut de la gauche branchée

Les Bobos plutôt que les prolos. A l'approche du troisième anniversaire de son arrivée à l'Elysée, le 6 mai 2012, François Hollande a choisi de s'exprimer aujourd'hui à midi sur Canal + dans le cadre d'une édition spéciale du « Supplément », animée par Maïtena Biraben. Une occasion pour le chef de l'Etat d'adresser quelques clins d'œil au cœur de son électorat, la classe moyenne des grandes villes, sur fond d'impopularité.

Jamais Canal + n'avait reçu le président en plateau et en direct. Et c'est la première fois que le chef de l'Etat se frotte au style de l'« infotainment » audiovisuel : un mélange d'information et de divertissement. Pendant deux heures, Hollande alternera entre interview, reportages, entretien avec cinq lycéens de Thiais (Val-de-Marne) et chroniques « décalées », comme son look passé au crible. De quoi attirer un public, certes modeste (945 000 téléspectateurs en moyenne pour l'émission), mais ciblé : les 25-40 ans. « C'est une émission qui lui permet de toucher la gauche Canal + : les bobos et cette élite de gauche des villes qui constitue son socle électoral », explique Philippe Moreau Chevrolet, expert en communication et président du cabinet de conseil MCBG. En clair, sourit un proche du chef de l'Etat, « c'est pour le jeune couple qui vient de rentrer du marché bio ». « Du bobo parigot qui évite Nagui sur France 2... » ironise un cadre socialiste. Et qui peut fulminer après deux ans de hausse des impôts, s'inquiéter de la progression constante du Front national ou se mobiliser lorsque « Charlie Hebdo » est attaqué en janvier. D'ailleurs, deux longs passages de l'émission seront consacrés au Front national et à la lutte contre le terrorisme afin d'entretenir « l'esprit du 11 janvier ».

Il y a quelques jours, dans « Conversation secrète » de Michel Denisot, le Premier ministre, Manuel Valls, s'adressait déjà au public Canal. Avant lui, François ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le dimanche 19 avr 2015 à 14:23

    et lui moins 100000€ non payé au trésor public avec cette magouille avant d’être élu président des sans dents. -

  • paspad le dimanche 19 avr 2015 à 10:23

    encore 2 ans .................... c'est interminable !!

  • M8252219 le dimanche 19 avr 2015 à 10:09

    Depuis 3 ans : 125 milliards d'impôts supplémentaires et 650 000 chômeurs de plus. BILAN DE 3 ANS DE "SOCIALISME" le déficit et le nombre des chômeurs augmentent tous les jours : LA QUESTION EST qui peut faire pire?

  • M8252219 le dimanche 19 avr 2015 à 10:06

    le mandat de Hollande aura été celui de la confirmation et de l'augmentation de l'inégalité en entre les français. un groupe hétérogène 5.5 millions de privilégiés ( ÉLUS, HAUTS FONCTIONNAIRES , FONCTIONNAIRES, SALARIÉS À STATUTS ET RÉGIMES SPÉCIAUX, bénéficiant d'avantages non justifiés, et à l'abri du risque de déclassification, ponctionne et sclérose toute la fonction publique et le système social français. Sans réforme profonde de ces "corps sociaux" aucune chance de sortie de crise.

  • pichou59 le dimanche 19 avr 2015 à 09:26

    plus rien ni fera!! le mal est fait par le mensonge aux travailleurs laborieux---- qu'il fasse mumuse avec les bobos plutot que de s'occuper des travailleurs du privé qui ont perdu ou qui vont perdre leur emploi!!!