Bilan : Alain Bernard tire la sonnette d'alarme

le
0
Bilan : Alain Bernard tire la sonnette d'alarme
Bilan : Alain Bernard tire la sonnette d'alarme
Inquiet des résultats des Français aux Championnats d'Europe de natation, le champion olympique du 100m nage libre aujourd'hui à la retraite exhorte la Fédération à changer de cap.

Les quatre médailles d'or de Florent Manaudou aurait presque fait oublier que la France a conclu ses Championnats d'Europe, à Berlin, sur un bilan en demi-teinte. Redescendue à la 5eme place au tableau des médailles après avoir été parmi les meilleures nations mondiales aux JO de Londres et aux Mondiaux de Barcelone, l'équipe de France inquiète Alain Bernard. L'ancien champion olympique du 100m nage libre, aujourd'hui à le retraite, a livré ses craintes à L'Equipe ce mardi. « L'équipe de France est moins forte que d'habitude. Autant en prendre conscience pour l'assumer totalement. Ce qui m'inquiète, c'est qu'il y a douze qualifiés aux Championnats d'Europe juniors et un seul médaillé. »

« Personne ne peut être serein quant à l'avenir de l'équipe de France »

Au-delà du bilan des Championnats d'Europe de Berlin, Bernard pointe donc du doigt les inquiétudes de la natation française quant aux générations futures. « Il ne faut pas que la Fédération se sente responsable d'un creux générationnel. Ca arrive à tout le monde. Mais il y a des décisions politiques et, avec les moyens qu'on a, l'accès aux piscines de plus en plus compliqué pour les associations sportives, être deuxième nation aux Jeux Olympiques et aux Mondiaux, c'est un exploit irréel. En redescendant au cinquième rang européen, on est plus proche de la réalité. Personne ne peut être serein quant à l'avenir de l'équipe de France. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant