Bilan 2016 : quand les hommes politiques se livrent

le
0
L'année 2016 a été rythmée par les sorties des ouvrages des hommes politiques.
L'année 2016 a été rythmée par les sorties des ouvrages des hommes politiques.

Un ex-président qui se croyait relancé par de belles ventes. Un président empêché par des confidences. Des aspirants qui sortent des ouvrages pour exposer programme et vision et fendre l'armure. 2016, année préélectorale, aura été marquée par une abondance de livres politiques. L'édition ne peut que s'en réjouir à la vue des chiffres de ventes. Peut-être, d'ailleurs, certains d'entre eux ont trouvé leur place au pied du sapin... Retour sur cette folie littéraire.

Un président n'aurait jamais dû dire ça

On dit François Hollande habile. Pensait-il qu'accorder plus de soixante-dix heures à deux journalistes du Monde pour défendre son bilan allait redorer son blason ? Ce fut l'effet inverse. Après plusieurs ouvrages de "confessions" (Conversations privées avec le président), cet énième livre où la parole présidentielle se déverse sur plus de six cents pages a précipité la chute du chef de l'État. Les bonnes feuilles et premières indiscrétions (ainsi que le titre, Un président ne devrait pas dire ça) mettent le feu aux poudres. Le contenu confirme. Les magistrats se braquent, Claude Bartolone se vexe, Manuel Valls recadre, les autorités du foot menacent... L'effet est calamiteux surtout que François Hollande y révèle des secrets défense... Deux mois après la sortie du livre, le président de la République renonce à solliciter un second mandat. Un livre qui affichait 80 000 ventes au compteur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant