Bijoutier de Nice : qui sont ses soutiens ?

le
3
Environ 1,3 million des 1,6 million d'utilisateurs Facebook ayant rejoint la page de soutien au bijoutier de Nice se situent en France.
Environ 1,3 million des 1,6 million d'utilisateurs Facebook ayant rejoint la page de soutien au bijoutier de Nice se situent en France.

C'est un soutien populaire sans précédent, qui a vite été mis en cause. Soupçons d'achats de "like", de vraie-fausse domiciliation des utilisateurs ayant rejoint la page... Alors que le nombre de soutiens au bijoutier de Nice sur le réseau social stagne désormais aux alentours de 1,6 million, après avoir dépassé le million en moins de 48 heures, Nice-Matin et Slate publient (à quatre minutes d'écart) les "vrais" chiffres. Quelque 1,3 million des "fans" seraient localisés en France, selon leur adresse IP qui permet à Facebook de réaliser ses propres statistiques. Slate précise disposer de chiffres envoyés par le créateur de la page Facebook, qui se décrit comme un étudiant non politisé et qui leur a fourni une capture d'écran pour attester de la véracité des données.

La surprise provient de la répartition par villes. Paris arrive en effet largement en tête, avec près de 100 000 utilisateurs, devant Marseille qui compte près de 35 000 fans de la page de soutien au bijoutier. Suivent les Niçois, avec 31 000 utilisateurs, ce qui révèle une véritable solidarité dans cette ville de quelque 340 000 habitants. À l'étranger, les Suisses sont près de 10 000 à avoir rejoint la page, les Belges un peu plus de 7 000. Enfin, près de 7 000 "fans" proviendraient des États-Unis.

Chiffres controversés

Des premiers chiffres avaient rapidement inondé la Toile. Ils avaient été publiés sur le site Socialbakers.com et avaient semé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pduc le mardi 24 sept 2013 à 16:07

    Apparemment, ce bijoutier a tiré dans le dos de quelqu'un avec une arme à feu - et ce faisant, l'a tué. Pensez-y...

  • mucius le jeudi 19 sept 2013 à 21:13

    Si le bijoutier est jugé au pénal et condamné à une peine du genre 1 an avec sursis, il devra ensuite faire face à une plainte au civil de la famille. Et il devra payer des années pour la mort de la rakaï d'autant plus que son amie était enceinte. Ca va lui coûter très cher! Justice de m...

  • M4760237 le jeudi 19 sept 2013 à 21:10

    Les soutiens ? Pas difficile ! Le peuple. Le peuple tout entier. Les mêmes qui aimeraient changer de gouvernement.