Bijoutier de Nice : "Le like est la manifestation de demain"

le
0
Une sélection de pouces de la rédaction du Point.fr.
Une sélection de pouces de la rédaction du Point.fr.

Que vaut un like sur Facebook ? Ou plutôt, devrait-on dire, que valent 1,6 million de like sur Facebook ? Une fois passée l'heure des soupçons d'achats de like et autres rumeurs de vrai-fausse domiciliation des utilisateurs, la mobilisation sans précédent de soutien au bijoutier de Nice pose question. "La justice, c'est pas Facebook", confiait lundi à la presse l'un des avocats du braqueur tué. Il n'empêche, une manifestation virale d'une telle ampleur, aussi virtuelle soit-elle, interpelle. Dans un billet publié sur son blog mercredi, le sociologue André Gunthert décortique le phénomène et analyse cette "nouvelle Babel statistique" qui nous échappe encore. Pour Le Point.fr, il esquisse une nouvelle grille de lecture, qui, comme l'audimat télévisuel en son temps, reste à inventer.

Le Point.fr : Comment analyser l'ampleur d'une telle réaction collective ?André Gunthert : La page Facebook de "soutien au bijoutier de Nice" a été créée le 11 septembre, et le 14, elle atteignait déjà le million de like. Or, les exemples de pages ayant franchi cette barre symbolique en quelques jours se comptent sur les doigts de la main. De ce point de vue-là, il est clair qu'il s'agit d'une mobilisation sans précédent. Certains préféreront nier l'importance du mouvement. Pour ma part, je trouve intéressant de s'interroger sur la signification de ces like. Quelle est leur valeur ? Dans notre culture, nous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant