Bienvenue à « Zlatan-sur-mer » !

le
0
Bienvenue à « Zlatan-sur-mer » !
Bienvenue à « Zlatan-sur-mer » !

La dernière fois qu’une foule a submergé Saint-Nazaire, c’était pour saluer le départ d’un géant des mers, l’« Harmony of the Seas », le paquebot le plus gros du monde tout droit sorti des chantiers navals, le 15 mai. Moins d’un mois plus tard, c’est pour accueillir un autre géant que des milliers de personnes ont convergé vers la ville-port où s’est entraînée hier la délégation suédoise. Ou plutôt Zlatan Ibrahimovic et ses partenaires. Une nuance que l’intéressé a lui-même établie en débarquant seul, en matinée, sur le tarmac de l’aérodrome de Montoir-de-Bretagne, là où le reste de la sélection scandinave a atterri en début d’après-midi. L’ex-attaquant du PSG avait opté pour le jet privé, après avoir présenté sa ligne de vêtements, la veille, à Paris.

 

A Pornichet, où la Suède a établi son camp de base pendant l’Euro, Zlatan est déjà une marque qui fait recette. Au restaurant la Gwenaëlle par exemple, on y sert la pizza Zlatan, concoctée à base de köttbullar, un plat traditionnel suédois. « Ce week-end, on en a fait une quarantaine, et si Zlatan vient en personne la goûter, on la laissera sur la carte à vie ! », promet Philippe, le patron. En face, Félix aussi se frotte les mains. Son idée ? Avoir imprimé le prénom du joueur sur le célèbre bol nominatif breton fabriqué à la faïencerie de Pornic. Jackpot ! « J’en avais commandé une cinquantaine et tout est parti dès le premier jour, jubile le gérant de la boutique Les produits du terroir.com.

 

Des drapeaux fournis par Ikea

 

Ce mois-ci, il a détrôné Louis et Louise, les plus vendus habituellement. » Devant ce raz de marée, le prévoyant commerçant en conserve un près de sa caisse, avec ce message : « Pour Zlatan, le vrai », s’il venait à l’idée d’Ibrahimovic de s’offrir un souvenir. Et pourquoi pas un bouquet de roses aux couleurs de la Suède déniché à Parfum de fleurs ? Le château ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant