Bientôt un bouton sur Twitter pour voir des émissions câblées

le
0
Bientôt un bouton sur Twitter pour voir des émissions câblées
Bientôt un bouton sur Twitter pour voir des émissions câblées

Twitter et le groupe américain de câble et de médias Comcast ont annoncé mercredi un partenariat pour faciliter l'accès à un programme télévisé depuis un message publié sur le réseau social.Concrètement, un bouton baptisé "see it" (regarder) apparaîtra sous un tweet consacré à un programme. Cliquer dessus permettra de regarder l'émission concernée en direct ou en vidéo à la demande, ou encore de l'enregistrer.Le bouton doit commencer à apparaître en novembre et ne fonctionnera dans l'immédiat que pour les abonnés de Comcast et des émissions de sa filiale NBCUniversal, comme le télé-crochet "The Voice" ou le programme sportif "Saturday Night Football".Comcast et Twitter disent toutefois dans leur communiqué être "en discussions avec d'autres groupes de distribution (câblée) et réseaux de télévision qui pourraient utiliser cette fonctionnalité pour promouvoir leurs programmes dans les prochains mois".L'idée à terme serait d'étendre cette possibilité à des émissions de multiples réseaux télévisés, ainsi qu'à des sites internet et des applications, un peu sur le modèle de ce qui se fait avec le "j'aime" du réseau rival Facebook."Twitter est l'endroit où les téléspectateurs viennent pour discuter de ce qu'ils regardent à la télé", a commenté le directeur général du réseau social, Dick Costolo. "Des millions d'utilisateurs sont exposés aux conversations en direct sur Twitter pendant qu'une émission est diffusée. Avec +see it+, ils pourront regarder directement depuis un tweet.""Comcast fait un saut en avant dans la télévision sociale", a estimé pour sa part le PDG du câblo-opérateur, Brian Roberts."Une semaine normale, The Voice génère plus de 350 millions de conversations sur Twitter. Ce qui manque est un moyen de passer facilement de cette conversation à de la consommation. Et c'est à ça que sert +see it+", a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant