Bientôt moins d'or dans les pièces américaines

le
0
Le Trésor américain envisage de réduire la proportion de cuivre et de métaux précieux dans les pièces. Le gouvernement préfère garder ses stocks au moment où les cours touchent des sommets.

Les numismates sont sur le qui-vive. L'US Mint, l'organisme chargé de produire les pièces aux États-Unis, contrôlé par le département du Trésor, milite en effet pour que les «coins» soient fabriquées dans des métaux moins coûteux que le cuivre, l'argent ou l'or. Du plomb au zinc en passant par l'étain: toutes les alternatives sont envisagées.

L'argument principal de l'US Mint est à chercher du côté des coûts de fabrication. Le cuivre touche des sommets inédits depuis le début d'année, flirtant avec les 10.000 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME). Par ricochet, les coûts de fabrication des pièces en circulation, essentiellement faites de ce métal, sont devenus moins rentables. Dans l'une de ses éditions de janvier dernier, le magazine américain Coin World, référence des numismates, se faisait l'écho des problèmes signalés par l'US Mint. La pièce d'un cent à l'effigie du président Lincoln, composée à 97,5% de zinc et 2,5% de cuivre coût

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant