Bientôt millionnaire à 9 ans grâce à ses peintures

le
16
Kieron Williamson, un tout jeune britannique peint des tableaux dont les prix s'envolent à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Phénomène ou valeur sûre ? La prudence s'impose pour les acheteurs d'art.

Lors de sa dernière exposition, ses 24 toiles sont parties en 15 minutes pour plus de 318.000 euros (250.000 livres sterling) selon The Daily Mail . La plus chère des ½uvres a même atteint 54.000 euros. On est certes encore loin des 120 millions de dollars déboursés en mai dernier pour le «Cri» de Munch, et des 200 millions de dollars pour les «Joueurs de cartes» de Cézanne. Mais à seulement 9 ans, Kieron Williamson, un jeune britannique qui a déjà gagné le surnom de «mini Monet», est en passe de devenir millionnaire.

La mère du petit génie, qui doit prochainement publier un livre sur l'histoire de sa progéniture, raconte que la passion de son fils pour le dessin est née lors d'un voyage familial dans le Devon et les Cornouailles, et qu'il n'a commencé à suivre des cours qu'en 2008. Depuis, il produit plusieurs ½uvres à l'huile et au pastel par semaine. Une dizaine auparavant, et tout de même deux à trois aujourd'hui, malgré l'école et une autre passion,le football, comme le précise son site officiel.

Ne pas s'emballer

Cette boulimie de travail est un atout pour la carrière naissante du jeune garçon. Selon Gilles Perrault, expert à la Cour de cassation, produire beaucoup est l'une des clés pour maintenir la cote d'un artiste. Ce n'est pas la seule. L'expert, qui confirme que l'ascension fulgurante d'un peintre aussi jeune serait une première, se veut prudent et ne fait pas de pronostics. «Dans la peinture, il y a toujours un effet de mode. Pour que cela marche à long terme il faut que l'artiste ait une touche personnelle, avant-gardiste, novatrice et ne se contente pas de s'inscrire dans un ancien courant», précise-t-il. Le soutien d'un mentor galériste est aussi

Crédit photo: http://www.kieronwilliamson.com/
Crédit photo: http://www.kieronwilliamson.com/

Crédit photo: http://www.kieronwilliamson.com/

nécessaire, pour garantir la visibilité du peintre. Kieron Williamson semble à ce jour pouvoir s'appuyer sur la Picturecraft Gallery dans le Norfolk, qui accueille ses tableaux depuis sa première exposition en 2009. La galerie annonce d'ailleurs une rétrospective du jeune artiste du 20 au 25 juillet prochain qui ne manquera pas d'attirer comme la précédente exposition, des amateurs du monde entier.

«Il faut différencier deux catégories d'acheteurs d'art ; ceux qui achètent parce que l'½uvre leur plaît, et ceux qui achètent aussi parce que l'art est un placement et que l'artiste peut prendre de la valeur. Dans le cas de Kieron Williamson, les acheteurs semblent de cette seconde catégorie», estime Gilles Perrault qui rappelle que si l'enjeu est surtout financier il ne faut pas s'emballer trop vite car le phénomène pourrait s'essouffler. «Un artiste établi, est un artiste qui est exposé dans un musée», rappelle Gilles Perrault. «Mais on ne sait jamais, ajoute-t-il, si la Reine, par exemple, s'intéresse à ses tableaux, tout peut aller très vite». La Reine, c'est justement la cliente dont rêve le jeune garçon sur son site.

LIRE AUSSI:

» Batman s'expose dans une galerie d'art

» Leon Black, probable acheteur du Cri

» Le Caravage L'homme qui a révolutionné la peinture européenne

» Londres: sous les pavés, l'underground

» Frieder Burda, un collectionneur humaniste

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le mercredi 29 aout 2012 à 14:12

    pour moi que du fake commercial

  • M5649485 le lundi 23 juil 2012 à 12:17

    c est de l auto promotion britannique ,c est dans leurs habitudes ...disgusting !

  • osmos le lundi 23 juil 2012 à 11:33

    après avoir vue ces peintures sur google image, ces dessins sont aussi bien fait que ceux de sois disant grand peintre....

  • M9360081 le lundi 23 juil 2012 à 08:12

    Ceci est a l'image de la société... l'argent facile ! On ne récompense plus le tarvail d'une vie ou d'un talent muri de l'expérience et du temps. Il peut avoir du talent .... mais a 9 ans ces peintures ne coute que le prix du papier.... Demain peut etre avec son travail mériteront elles 54000 €

  • nayara10 le samedi 21 juil 2012 à 21:32

    Il aura aucune chance de vendre ses Tâches de peinture en France .Au dessus du million ,on Rabotte .....

  • marc2750 le vendredi 20 juil 2012 à 23:10

    J'ai des dessins de mon fils fait à la peinture et crayons de couleurs, ainsi qu'au feutre alors qu'il avait moins de 8 ans. Vous pensez que je peux en tirer combien ? J'en convient, c'est parfois très abstrait.

  • penilope le vendredi 20 juil 2012 à 19:00

    le père est négociant d'art et j'aimerais bien voir le gamin peindre car je ne suis pas certain que ce soit cet enfant l'auteur des esquisses...ça sent juste l'entourloupe.à voir les tableaux, cela n'a rien d'original dans l'art de ce jour or ce qui fait un vrai peintre c'est d'être avant gardiste et d'avoir une vraie touche personnelle.

  • dam1501 le vendredi 20 juil 2012 à 17:45

    Etonnant, ce rapport qualité/prix pour ces peintures...à méditer

  • M961731 le vendredi 20 juil 2012 à 16:50

    Un tableau de Herbin a été vendu le 30/05/2012 pour 600.000 euros, et les enchères des douze derniers sont en moyenne de 150.000 euros, au minimum dans les 40.000 euros.

  • frk987 le vendredi 20 juil 2012 à 16:15

    Il a de la chance de ne pas être Français, sinon le stade de millionnaire ne serait pas franchi de si tôt.