Bientôt l'Ikoné des jeunes ?

le
0
Bientôt l'Ikoné des jeunes ?
Bientôt l'Ikoné des jeunes ?

Après avoir montré beaucoup de bonnes choses avec la formation, Jonathan Ikoné a intégré le groupe professionnel cette saison. Et a même connu une première titularisation à Nancy. Il lui reste désormais à se montrer plus convaincant qu'en Lorraine s'il veut saisir sa chance.

" C'est un de nos jeunes joueurs, qui a beaucoup travaillé avec nous. Il a fait toute la présaison avec nous, a bien joué contre le Real Madrid. Il a joué cette présaison pour se préparer quand il aurait les opportunités de jouer, comme aujourd'hui. Après, c'est plus commode pour lui de jouer à gauche. Grâce à la présaison, on connaît bien les joueurs et ça permet de leur donner des opportunités et de la confiance. " À l'heure de justifier son choix en conférence de presse, Unai Emery n'évoque même pas le match qui vient de se dérouler. L'entraîneur, qui a laissé Hatem Ban Arfa et Jesé Rodríguez sur le banc, a fait un choix fort en alignant Jonathan Ikoné sur le flanc gauche de l'attaque parisienne. Et si le technicien ne parle pas de la pâle prestation de son poulain contre Nancy, c'est parce qu'il compte bien lui redonner sa chance à l'avenir.


N'empêche que la décision surprend. Alors que Ben Arfa n'a démarré que deux parties en dix journées de Ligue 1 et que le compteur de Jesé est bloqué à 142 malheureuses minutes, un gamin de dix-huit ans se permet de profiter de quelques absences pour s'immiscer dans le onze de départ. Lorsque son coach parle de positionnement pour justifier la chose, l'argument ne convainc personne. En réalité, l'ancien de Séville est tout simplement tombé sous le charme du natif de Bondy. Pour preuve, ce dernier a davantage joué que le précoce Jean-Kévin Augustin (67 minutes contre 57 toutes compétitions confondues).

Un palmarès garni... chez les jeunes


Alors, qu'est-ce qui le distingue des autres ? "On peut le décrire en un mot : talent. Il en est pétri, répond son ancien coach chez les U19 parisiens, François Rodrigues. C'est un garçon qui a des qualités exceptionnelles. J'en veux pour preuve qu'il était convoité par la majorité des gros clubs européens cet été. Allemands, italiens, anglais... Mais le gamin a décidé de faire confiance au club." Un club qu'il arpente désormais depuis 2010. Après avoir fait ses premiers pas dans le club de sa ville d'origine, l'AS Bondy, Ikoné accepte de se lancer dans l'aventure PSG en…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant