Bientôt du Coca fabriqué à domicile

le
0
Bientôt du Coca fabriqué à domicile
Bientôt du Coca fabriqué à domicile

Coca-Cola se lance dans le fait maison. Le fabricant américain de sodas a racheté la semaine dernière, pour 1,25 milliard de dollars (environ 920 millions d'euros), son compatriote Green Mountain Coffee Roasters, qui fabrique des cafetières et des capsules de boissons. L'objectif de Coca est que Green Mountain lui fabrique une machine à sodas, qu'il lancera à partir de fin décembre aux Etats-Unis, puis en Europe par la suite. Aucun prix n'est encore fixé.

Pour le consultant de CNBC Jeff Mackee, la multinationale réagit au succès de Sodastream, start-up israélienne de machines à sodas, qui permettent de gazéifier l'eau à domicile. Coca-Cola «ne prend jamais à la légère les menaces pour sa compétitivité», explique-t-il, alors que SodaStream a vu ses ventes exploser. Elles ont quadruplé en quatre ans, passant de 140 millions de dollars (environ 100 millions d'euros) en 2009 à 562 millions l'an dernier (environ 415 millions d'euros), avec un objectif d'un milliard de dollars (environ 750 millions d'euros) dans deux ans.

La santé et l'écologie comme arguments

«Coca-Cola parie sur l'avenir», commente Gary Hemphill, dirigeant de la société spécialisée Beverage Marketing Corp. «Il fait le pari que de plus en plus de consommateurs vont fabriquer leur boisson avec leur propre machine». «C'est une opportunité importante pour nous», confirme Ben Deutsch, un porte-parole de Coca. Devant le succès inattendu de Sodastream, le géant d'Atlanta va jouer sur sa puissance marketing et l'étendue de sa gamme de produits.

Plus que le prix (quelques centimes de différence avec une cannette) c'est le changement des habitudes de consommation et les campagnes publiques de sensibilisation sur les dangers des sodas pour la santé qui expliquent cette décision stratégique de Coca-Cola, selon les analystes. SodaStream l'a d'ailleurs compris et exploite le filon de la bonne conscience avec des slogans comme «Savez-vous combien il y a de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant