Bientôt des propositions à la Grèce sur sa dette-Regling (MES)

le
0
    NICOSIE, 1er novembre (Reuters) - Les bailleurs de fonds 
internationaux de la Grèce lui présenteront avant la fin de 
l'année des propositions visant à alléger le poids de sa dette, 
a déclaré mardi le président du Mécanisme européen de stabilité 
(MES), le fonds de soutien de la zone euro. 
    La Grèce réclame régulièrement l'ouverture de discussions 
sur l'allégement du fardeau de la dette publique, qui a déjà 
nécessité trois plans d'aide internationale successifs depuis 
2010.  
    Le président du MES, Klaus Regling, en déplacement à 
Nicosie, a également déclaré que la Grèce pourrait faire son 
retour sur les marchés financiers l'année prochaine à condition 
de poursuivre les réformes.  
    "Le MES a pour mandat d'étudier des mesures à court terme, 
ce que nous faisons, et nous ferons des propositions avant la 
fin de l'année", a-t-il dit à la presse en réponse à une 
question sur la Grèce après un entretien avec le président 
chypriote, Nicos Anastasiades. 
    Il a précisé que les mesures d'allégement à court terme du 
fardeau de la dette viseraient principalement à réduire la 
vulnérabilité de l'économie grecque aux taux d'intérêt.  
    Klaus Regling a par ailleurs estimé qu'Athènes pourrait 
tenter de revenir dès l'an prochain sur les marchés de la dette 
si les réformes se poursuivaient. 
    "Nous avons aidé cinq pays pendant la crise: la Grèce, 
l'Irlande, le Portugal, l'Espagne et Chypre. Quatre de ces pays 
sont aujourd'hui des succès", a-t-il dit lors d'une conférence à 
Nicosie. 
    "Je pense que la Grèce peut elle aussi amorcer son retour 
sur les marchés l'an prochain, si elle continue à réformer." 
    "La Grèce reste un travail en cours", a-t-il ajouté. 
    Des responsables grecs ont évoqué la possibilité qu'Athènes 
lance une ou deux émissions de faible montant une fois que sa 
dette sera éligible aux achats de titres de la Banque centrale 
européenne (BCE), afin de tester l'intérêt des investisseurs et 
d'adresser un signal aux marchés sur les progrès réalisés. 
     
 
 (Michele Kambas; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux