Bien vieillir en gardant un esprit jeune

le
0
Les chercheurs en psychologie s'intéressent désormais au phénomène de « vieillissement réussi ». » DOSSIER SPÉCIAL - Bien vivre pour bien vieillir

La vieillesse n'est plus ce qu'elle était. Il suffit d'ouvrir les yeux: un candidat au baccalauréat 2013 âgé de 91 ans, des plus de 65 ans qui affluent sur Internet et dessinent une nouvelle vague, celle des «Silver surfers», la naissance d'une revue - Schnock - pour les «vieux de 27 à 87 ans»... Une grande fraîcheur vient nimber cette tranche d'âge des 60-90 ans qui, par bien des aspects, semblent pouvoir vivre une nouvelle adolescence.

Cette verdeur de certains anciens intéresse aujourd'hui les psychologues de la santé. Rien à voir avec les deux populations jusque-là dominantes en ma­tière de vieillissement: d'un côté, les «anti-aging», qui, repoussant la marche des années à coups de chirurgie esthétique, de dressing d'ado et de déni du temps, essaient avant tout de faire durer la jeunesse ; d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant