Bien se soigner après une maladie cardio-vasculaire

le
0

AVIS D'EXPERT - Le professeur Michel Komajda, cardiologue, explique comment le patient peut, et doit, se montrer actif dans son rétablissement, tout en restant conscient de sa maladie.

Il peut arriver que la pompe cardiaque ne parvienne plus à assumer les besoins énergétiques de l'organisme, ce qui se manifeste habituellement par un essoufflement anormal, avec, parfois, des ½dèmes, un gonflement des membres inférieurs résultant notamment du fait que l'organisme tend à retenir en excès le sel et l'eau. C'est ce qu'on appelle l'insuffisance cardiaque. L'essoufflement, accompagné de palpitations, peut aussi résulter d'un dérèglement du rythme cardiaque appelé arythmie complète par fibrillation auriculaire, avec un risque majeur de formation de caillots à l'intérieur des cavités cardiaques. Ces caillots peuvent se fragmenter, migrer notamment dans les vaisseaux cérébraux et provoquer des accidents vasculaires cérébraux.

Dans les deux cas, le patie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant