Bien maîtriser la fiscalité des actions

le
5
Pour les particuliers qui opèrent dans le cadre d'un compte-titres, les gains nets de cession de valeurs mobilières sont imposables au barème progressif de l'impôt sur le revenu, dès le premier euro. (© Fotolia)
Pour les particuliers qui opèrent dans le cadre d'un compte-titres, les gains nets de cession de valeurs mobilières sont imposables au barème progressif de l'impôt sur le revenu, dès le premier euro. (© Fotolia)

Plus de 28% de gain en dix mois pour le titre Kering, + 34% pour Technip et + 57% pour Arcelormital : alors que la rémunération du Livret A est tombée à 0,75% et que le rendement annuel des contrats d’assurance vie en euros flirte avec les 2%, les performances récentes de la moitié des titres du CAC 40 ont de quoi séduire. Mais, pour réaliser de tels gains, il faut pouvoir s’informer, prendre le recul nécessaire et agir à bon escient. Ce qui suppose d’y consacrer du temps et de bien comprendre ce qu’est une action.

Une action est une part du capital d’une entreprise qui a vocation à distribuer des dividendes. Elle confère un droit de vote à l’assemblée générale. L’investisseur espère réaliser une plus-value. Tout le monde peut acheter des actions assez facilement. Il suffit d’ouvrir un compte-titres dans sa banque ou bien chez un courtier en ligne, dont les frais sont moins élevés. Mais ce placement n’est pas adapté à toutes les situations ni à tous les caractères, car il subit de fortes fluctuations.

Pour acheter des actions, vous devez indiquer à votre intermédiaire le nom de la valeur, son code Isin (douze lettres et chiffres) et le nombre de titres désirés. Il est également conseillé de fixer un cours à ne pas dépasser. Lors de la passation des ordres, les organismes spécialisés prélèvent des frais de courtage. Ensuite, chaque année, ils facturent des frais de tenue de compte ou

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 il y a une semaine

    jean4178, le fait que vous ne soyez pas imposable n'a sans doute pas grand chose à voir avec la fiscalité des actions ? Avec Fillon, vous avez bien des chances de rester non imposable pour les mêmes raisons....Et si vous devenez imposable, vous ferez partie des PERDANTS de l'alternance, rien d'autre à dire....

  • jean4178 il y a une semaine

    tout à fait scheyde1, jusqu'à présent quand je touche des dividendes je ne paye que 15,5% de csg-rds et pas d'ir car non imposable. Demain avec Fillon je paierai 30% avec sa flat tax, soit le double du jour au lendemain... on marche sur la tête.

  • faites_c il y a une semaine

    Oui certaines actions augmentent mais l'autre moitié diminue! A titre d'exemple, Nokia -38%, Engie -30%, Veolia Environnement -25%, Renault -21%! La truffe qui a écrit cet article élude à plaisir ces actions qui baissent, ne parle pas de la TTF et ne donne aucune solution pour sélectionner avec une très haute probabilité les actions qui vont monter en 2017! En clair, article totalement inutile pour ceux qui investissent déjà en bourse et trompeur pour ceux qui n'y investissent pa!

  • scheyde1 il y a une semaine

    Je suis en train de liquider mon compte titres ; la fiscalité pour les particuliers est trop lourde en France.

  • jmlhomme il y a une semaine

    Une telle approche est imbecile.....ne vous en déplaise.... mais ce ne peut s'enoncer en format A4. Il est evident que tout le monde devrait investir en action .....mais pas comme vous le presentez.