Bien assurer votre voiture contre le vol

le
0
Certaines marques de voiture détiennent le triste palmarès d'être les plus volées de France. Que votre voiture figure ou non dans ce type de classement, voici ce que les assureurs conseillent pour être correctement indemnisé en cas de vol.
Souscrire une garantie vol

Pour être indemnisé par son assureur auto après le vol de sa voiture, il faut avoir souscrit la garantie vol. À première vue cela semble une évidence mais dans les faits, ce n'est pas forcément le cas. En effet:

- si vous avez souscrit une assurance «au tiers»: vous n'êtes couvert que pour les dommages causés aux autres. Aucune indemnisation n'est donc possible pour vos propres sinistres, notamment le vol de votre voiture,

- si vous avez souscrit une garantie «dommages collision» ou dommages «tous accidents»: là votre contrat d'assurance auto couvre votre responsabilité civile (les dommages causés aux autres) + les dommages que vous pourriez subir en cas d'accident, mais toujours pas le vol de votre voiture.

On le voit, pour être assuré contre le vol, aux garanties «de base» prévues par le contrat d'assurance auto, il faut ajouter une garantie spécifique vol, et payer la cotisation correspondante.

À noter: en général, la garantie vol des contrats d'assurance auto couvre à la fois le vol et la tentative de vol. Cependant, en la matière, chaque assureur est libre de fixer ses propres modalités d'indemnisation.

Combien ça coûte?

Dans le prix de la garantie vol du contrat d'assurance auto, figurent évidemment des éléments concernant:

- la marque, l'année-et le modèle: plus la voiture est récente, puissante et prisée des voleurs, plus elle peut être chère à assurer,

- la zone de circulation: les assureurs auto établissent aussi des statistiques concernant le nombre de sinistres (vol, accidents, vandalisme) selon les villes ou villages où résident leurs assurés; ils en tiennent compte pour établir leurs tarifs.

Par conséquent si votre voiture figure d'une part au palmarès des voitures les plus volées de France, d'autre part roule dans une zone «à risques», la garantie vol peut être plus chère Dans ce cas l'indemnisation doit aussi tenir ses promesses.

Choisir la bonne formule

Il faut donc en avoir le c½ur net. Pour le savoir, commencez par contacter votre assureur auto ou votre courtier, faites le bilan avec lui sur l'indemnisation prévue en cas de vol de votre voiture. Les questions à lui poser sont les suivantes:

- combien ma voiture sera-t-elle indemnisée si on me la vole demain? Quelle est sa valeur à neuf et quel est son coefficient de vétusté?

- suis-je couvert partout? Devant mon domicile ou dans mon garage?

- suis-je couvert contre le «car jacking»? (le voleur saute dans la voiture durant un trajet, par exemple à un feu rouge et oblige son propriétaire à descendre),

- la tentative de vol est-elle comprise dans ma garantie? En effet ce type de sinistre peut occasionner des frais de remise en état (les serrures, les portes, le coffre, les vitres),

- quels sont les accessoires couverts? D'autre part les roues peuvent être très chères à remplacer, ainsi que certains accessoires de luxe si vous en possédez (notamment à l'intérieur).

Après cet examen il y a deux possibilités:

- votre contrat vous semble parfaitement dimensionné et le rapport qualité/prix est satisfaisant,

- il ne vous convient pas et dans ce cas, votre courtier peut vous aider à trouver l'assureur et la formule de contrat dont vous avez besoin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant