Bien aborder sa recherche d'emploi à la rentrée

le
0
Bien aborder sa recherche d'emploi à la rentrée
Bien aborder sa recherche d'emploi à la rentrée

Ne lui dites surtout pas qu'« il n'y a plus de saison ». Pour Sylvaine Pascual, fondatrice du cabinet Ithaque Coaching, les mois ont un sens. « En septembre, on est encore en été, résume-t-elle. C'est une période plus ralentie et propice au bilan après avoir récolté les moissons. » Cette spécialiste en reconversion professionnelle invite les candidats à ne rien précipiter à la rentrée. « Trop souvent, on se noie tout de suite dans ses obligations familiales, le stress de la reprise et on se fatigue trop vite. »  Parmi ses recommandations pour bien aborder sa recherche d'emploi : prolonger l'été avant d'agir et dessiner un programme pertinent jusqu'à la fin du mois. « Arrivera ensuite l'automne. On l'oublie souvent, mais dans la nature, c'est la deuxième saison des fruits. Du coup, c'est une saison particulièrement riche pour laquelle on a intérêt à prendre quelques résolutions et à changer ses habitudes. » ADAPTER SA CANDIDATURE Pourquoi ne pas tester quelques bonnes pratiques à la rentrée ? Elle même ancienne recruteuse, Christel de Foucault recommande ainsi, plus que jamais, de s'adapter aux besoins des employeurs, toujours plus débordés. « Le recruteur n'imprime que les premiers CV », assure par exemple cette consultante en ressources humaines. Autrement dit, l'une des premières mesures à prendre à la rentrée est d'actualiser son CV dans les différents job-boards pour figurer parmi les premiers résultats de recherche. De même, « le recruteur jette les CV de plus d'une page », tranche-t-elle. Cette experte invite les candidats à tester le CV court dit « carte de visite » pour capter son attention et décrocher un entretien. Et, surtout, la consultante insiste sur l'étendue du marché de l'emploi, bien plus vaste que les annonces. « Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, seulement 20 % des postes sont pourvus grâce à celles-ci. » Valérie Moissonnier confirme qu'il est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant