Bianco dit stop aux nouvelles lignes à grande vitesse

le
0
L'ancien ministre planche sur la réforme ferroviaire et les conclusions finales ­de sa mission seront rendues début avril.

Ne pas construire de nouvelles lignes à grande vitesse, amé­liorer la qualité des services fournis par le gestionnaire d'infrastructures ferroviaires pour accroître ses recettes, imposer des contrats d'objectifs et de performances aux établissements publics (SNCF, RFF)... Voilà les trois principales recettes de Jean-Louis Bianco, résumées dans un «document de méthode» que l'AFP s'est procuré. L'ancien ministre a été chargé par le gouvernement de plancher sur la réforme ferroviaire et ses conclusions finales ­seront rendues début avril, avant qu'un projet de loi soit présenté au Parlement.

Autre préconisation de Jean-Louis Bianco, la nouvelle organisation ferroviaire devra s'articuler autour de trois entités à vocation industrielle: le gestionnaire d'infrastructure unifié (rassemblant RFF, la Direction des circulations ferroviaire...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant