BHP se sépare de sa division uranium

le
0

Commodesk - BHP Billiton confirme encore sa stratégie de désengagement dans le secteur de l'uranium, avec l'annonce ce 6 décembre du déplacement des opérations d'Olympic Dam dans la division métaux de base du groupe.
En août dernier, BHP Billiton avait décidé de vendre son gisement d'uranium de Yeerlirrie (Australie-Occidentale) à la canadienne Cameco, et de reporter à une date indéterminée de son projet d'expansion de la mine d'Olympic Dam (Australie-Méridionale), afin de trouver une alternative à moindre coût.

Olympic Dam, mine où sont produits principalement de l'uranium (dont c'est le plus important gisement au monde) et du cuivre, est désormais le seul actif uranifère de BHP. En supprimant la division uranium, la compagnie confirme que la mine est désormais prioritairement consacrée à la production de cuivre.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant