BHP Billiton: dépréciation d'actifs pétroliers américains.

le
0

(CercleFinance.com) - BHP Billiton, l'un des rares géants miniers également exposé aux hydrocarbures, annonce que ses comptes semestriels seront grevés par la dépréciation de ses actifs de pétrole de schiste aux Etats-Unis, après la chute des cours du brut. Montant annoncé : 7,2 milliards de dollars avant impôts (6,6 milliards d'euros), soit 4,9 milliards après taxation (4,5 milliards d'euros). Les investissements seront réduits afin de préserver le cash-flow, annonce le groupe et selon les agences de presse, le dividende pourrait être sabré.

A la Bourse de Londres, l'action BHP Billiton recule de près de 5% à 625,7 pence alors que l'indice FTSE ne recule que de 0,3%.

Cette charge par nature exceptionnelle sera passée sur les comptes du premier semestre 2015/2016 du groupe anglo-australien, qui s'est terminé en décembre dernier.

Cette décision résulte d'une revue de détail du portefeuille d'actifs du groupe aux Etats-Unis, de la mise à jour des estimations de prix, alors que le cours du pétrole WTI est tombé ces derniers jours vers 30 dollars, et de mesures d'économies. “L'industrie pétrolière a récemment subi une volatilité significative ainsi qu'une chute des cours” (avec une baisse supérieure à 30% ces trois derniers mois), constate BHP Billiton.

“'Bien que nous anticipions une reprise des cours (des hydrocarbures) relativement à leurs bas niveau actuel, nous avons abaissé nos projections de prix à court et moyen terme”, indique BHP Billiton, ce qui par ricochet impacte la valorisation des actifs concernés.

BHP Billiton réduit actuellement ses investissements sur ses actifs pétroliers américains, notamment ceux prévus jusqu'en mars 2016. Au-delà, les budgets sont sous revue “dans l'objectif de préserver le cash-flow”, ce qui présage de nouvelles diminutions.

Selon le directeur général de BHP Billiton, Andrew Mackenzie, “les cours des hydrocarbures se sont dernièrement avérés plus bas que le secteur ne l'anticipait. Nous avons réagi rapidement en diminuant drastiquement nos coûts opérationnels et en capital, ramenant le nombre de puits de forages actifs de 26 voilà un an à 5 à la fin du trimestre en cours”, soit fin mars, a-t-il ajouté.

Selon Bloomberg, BHP Billiton est le premier investisseur étranger aux Etats-Unis dans les hydrocarbures de schiste, dans lesquels il avait investi 20 milliards de dollars en 2011. Pour mémoire, le groupe est essentiellement un producteur de minerai de fer, matière dont les cours se sont effondrés des trois quarts depuis leur sommet de 2011. Le pétrole, à ses plus bas niveaux en 12 ans, n'est guère en reste.

Une dépêche de l'agence Bloomberg ajoute que 'la prochaine mesure de sauvegarde du groupe face à l'effondrement des cours des matières premières pourrait être d'abandonner son engagement de longue date de maintenir ou d'augmenter son dividende'.

La revue générale des actifs du groupe sera publiée avec les prochains résultats trimestriels, le 23 février prochain. Pour mémoire, le 31 mars 2015, BHP Billiton avait annoncé un acompte sur dividende de 0,62 dollar. Le consensus compilé par Bloomberg s'attend à ce que cette année, le coupon intermédiaire soit réduit de 50%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant