BHP ambitieux pour sa production de cuivre

le
0

(Commodesk) BHP Billiton vise une progression moyenne de 10% par an de sa production de cuivre à l'horizon 2015. Elle avait atteint 1,1 million de tonnes au cours de l'exercice fiscal 2012. Cette augmentation sera principalement liée aux mines d'Escondida, au Chili, et d'Antamina, au Pérou.

La mine d'Escondida, déjà la plus grande mine de cuivre au monde et détenue à 57,5% par BHP, devrait grâce à des travaux d'amélioration atteindre une production de 1,3 million de tonnes en 2015, soit 480.000 tonnes de plus qu'en 2011. Quant à celle d'Antamina, contrôlée par le groupe à 33,75%, elle a permis une production de 334.000 tonnes de cuivre en 2011, qui sera augmentée dans les prochaines années grâce à des travaux d'expansion.

BHP revient par ailleurs sur le projet d'expansion de la mine de cuivre et d'uranium d'Olympic Dam, en Australie, et se montre très prudente, affirmant qu' « une décision d'investissement est loin d'être imminente ». BHP souhaite désormais étudier une alternative moins coûteuse et plus rentable que le projet initial, fondée sur de nouvelles technologies.

Le groupe anglo-australien, qui souligne une augmentation des coûts de production et la nécessité de réduire ses frais généraux, se montre par ailleurs optimiste sur la santé du marché du cuivre dans les prochaines années, grâce à la progression des besoins chinois et indiens.

BHP, troisième producteur mondial de cuivre, affichait l'année dernière un chiffre d'affaires de 72 milliards de dollars, dont 12 milliards de dollars en provenance des activités cuivre, zinc et plomb.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant