BHL «déçu» par François Hollande sur le dossier syrien

le
7
Le philosophe, qui avait voté pour le socialiste, considère qu'il est temps que le chef de l'État prenne exemple sur Nicolas Sarkozy dans sa gestion du conflit libyen.

«Je suis déçu par Hollande». Les critiques du philosophe français Bernard-Henri Lévy sur la gestion du dossier syrien par le président de la République sont implacables. Deux mois après avoir déclaré qu'il fallait «chasser» Bachar el-Assad, François Hollande «n'a pas fait ce qu'il avait promis le 29 mai», regrette l'intellectuel dans une interview au Parisien.

Bernard-Henri Lévy aurait voulu que celui pour qui il a voté en mai dernier s'empare de la question syrienne efficacement. «Mais là, devant ce qui restera peut-être comme la grande épreuve historique, politique, morale, du quinquennat, cet attentisme, ce flot de bonnes paroles sans effet, ce n'est plus possible», déclare-t-il.

«Il manque un pilote dans l'avion»

Face aux vétos russe et chinois, BHL préconise de «passer outre». À l'image de Nicolas Sarkozy que le philosophe avait qualifié de tenace, déterminé et courageux pour son engagement dans la résolution de la crise en Libye. Le philosophe rapp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le vendredi 3 aout 2012 à 18:19

    BHL est un pantin sans importance qui ne sait plus quoi inventer pour qu'on parle de lui... Il en connaît autant que Mme Michu sur la question syrienne, mais il veut être "dans le vent" de l'actualité qui veut que Bachar El Assad soit le vilain-pas-beau de l'histoire. En fait Bachar est un mec bien qui veut juste détruire la moitié de la population qui ne l'aime pas. Je sais, c'est un peu radical comme méthode, mais les muslims ont l'habitude !

  • M3121282 le vendredi 3 aout 2012 à 17:16

    peu d'intêret

  • M8444634 le vendredi 3 aout 2012 à 15:44

    BHL défend les intérêts d'Israël. Hollande défend les intérêts de la France. Ce n'est pas la même chose. Il n'en reste pas moins qu'on peut se demander s'il est dans l'intérêt de la France de hurler avec les loups sur le dossier syrien. Nul n'a besoin d'une prise de pouvoir islamiste en Syrie, ni de chercher querelle à la Russie qui soutient les Alaouites depuis 50 ans.

  • mjjmimi le vendredi 3 aout 2012 à 15:09

    Et bien il n'a fini d'être déçu notre BHL! Il a au moins le mérite d'avoir reconnu les qualités de Sarko: "tenace, déterminé, courageux..." bref qualités dignes d'un vrai chef d'Etat.

  • LeRaleur le vendredi 3 aout 2012 à 14:51

    Il est encore là ce P.... de BHL.

  • janaliz le vendredi 3 aout 2012 à 14:20

    Que sur le dossier syrien ! Décidément impayable ce BHL !

  • Ross007 le vendredi 3 aout 2012 à 14:07

    Encore un qui a voté Hollande par idéologie.